Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Ces hommes du changement qui n’ont rien changé au Sénégal depuis 1993

Si on regarde sur cette photo on peut facilement identifier entre autre Ousmane Tanor Dieng, Djibo Laity Ka, Serigne Diop, Moustapha Niass,Abdoulaye Bathily, Magatte Thiam et Pape Ousmane Sakho.

Si le Soleil les a titré les hommes du changement en 1993, 23 ans après on peut dire que ces hommes n’ont rien changé à la vie de la majorité des sénégalais mais ils ont pu changé l’épaisseur de leur compte en banque.La pauvreté au Sénégal a atteint des proportions inquiétantes pour une couche sociale qui est loin des sphères politiques du pays. Le changement comme promis n’est pas venu de ces hommes du changements et ne viendra pas en 2016 de ces mêmes hommes qui ne croient qu’a leur propre changement.

Plus de 75% de la population du Sénégal a moins de 20 ans et pourtant si on regarde autour du gouvernement de Macky Sall on peut noter l’absence écrasante de cette jeunesse autour des décisions étatiques. Ces hommes du changement du passé qui n’ont aucun actif a leur bilan sont hélas toujours là sans aucun apport pour le Sénégal et sur tous les domaines.

Le cas plus choquant est celui d’Ousmane Tanor Dieng qui vient d’hériter du HCCT,un organe qui a été crée pour assurer au Pr Macky Sall un deuxième mandat en faisant fi de toutes les priorités dont le pays doit s’attaquer.

A l’heure où l’on parle de plus en plus de développement, on a l’impression que le Sénégal a totalement échoué sur le plan politique puisqu’on constate une certaine abstention, voire une démission des citoyens de la vie politique parce que une minorité a depuis occupé la sphère politique comme une MAFIA qui refuse de céder la place à la jeune génération qui veut bouger les lignes et sortir le pays de ce statut quo que nous imposent ces hommes du retardement.

Les sénégalais ne croient plus à la politique telle que pratiquée aujourd’hui au Sénégal. La corruption, les élections truquées, le chef d’État qui ne cesse d’inventer des ruses pour ne pas tenir ces promesses,la manipulation des médias etc., sont tous à l’origine de cette situation.

Comment y remédier ? Comment réinventer une démocra­tie et une vie politique qui inspirent confiance et fierté aux gorgorlous ? Comment à nou­veau donner confiance aux sénégalais et les inciter à participer à la vie politique de leurs pays ? Des actions doivent être menées aussi bien en dehors du processus électoral que pendant les élections.

Un constat amer pour ces hommes du changements qui n’ont rien changé ni pour les sénégalais, ni pour les institutions du pays, pire ils sont la en 2016 avec comme allié du PR Macky Sall qui croit changer le pays avec des hommes qu’on doit changer si on veut avancer vers un futur radieux.

Seneleaks

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.