Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Installation du HCCT: «Je mesure la responsabilité qui est la mienne», Ousmane Tanor Dieng

Le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) créé par la loi constitutionnelle n°2016-10 portant révision de la Constitution et adoptée par référendum le 20 mars 2016, son président, Ousmane Tanor Dieng, a été officiellement installé ce lundi dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie d’installation s’est tenue au Centre International de Conférence Abdou Diouf (CICAD) ce lundi après-midi.

«Chaque fois que la République est resté fidèle à ses idéaux, l’éclat de ses valeurs a brillé sur nos institutions. La cérémonie de ce jour en constitue une parfaite illustration en ce sens qu’elle s’inscrit dans notre tradition républicaine à laquelle nous restons attachés parce qu’elle garantit la permanence de notre modèle démocratique et la stabilité de notre Nation. Aussi est-ce avec une grande émotion que je m’adresse à vous qui avez tenu à témoigner votre attachement à la République étant présents ici aussi nombreux dans ce Centre International de Conférence auquel le président de la République a bien voulu donner le nom du président Abdou Diouf (CICAD). C’est un acte d’une grande magnanimité, un acte de toute beauté qui nous va droit au cœur. Et je tiens à vous dire toute la gratitude des militantes et des militants du Parti Socialiste (PS)», a dit Ousmane Tanor Dieng.

Le Secrétaire général du Parti Socialiste (PS) a tenu à «remercier très sincèrement son Excellence, Monsieur le Président de la République, Macky Sall qui, par sa présence, (a donné) plus de solennité et de magnificence à cette cérémonie…».

«Monsieur le Président de la République, au moment de prendre fonction, je suis habité par un sentiment d’humilité parce que vous m’avez choisi parmi d’autres pour présider cette nouvelle institution, qualifiée d’institution de la République par la Constitution, qui compte tant de femmes et d’hommes ayant les aptitudes à exercer ces fonctions. Je suis également porté par un sentiment de fierté parce que je sais et vous savez que l’acceptation de l’honneur que vous me faites ne doit rien à quelque reniement sur les valeurs auxquelles je reste attaché. En outre, je mesure la responsabilité qui est la mienne car je sais que la mission que vous me confiez n’est pas une sinécure mais un sacerdoce», a par ailleurs déclaré l’allié dans le cadre de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY).

Et de poursuivre: «C’est fort de tous ces sentiments que je voulais vous exprimer mes remerciements les plus émus et vous témoigner ma profonde gratitude pour cette marque de confiance. Je tiens aussi à saluer votre sens de l’Etat, votre esprit républicain et le volontarisme de votre action à la tête de notre cher pays, le Sénégal ainsi qu’en atteste les nombreuses et ambitieuses actions mises en œuvre depuis votre accession au pouvoir».

«Monsieur le président votre confiance m’oblige, je la porterai avec une exigence tout au long de mon mandat sans excès ni faiblesse… La singularité de la cérémonie de ce jour tient à sa dimension historique, dimension qui découle de son caractère fondateur. Nous sommes réunis pour procéder à l’installation du HCCT. Cette nouvelle institution qui, en plus d’enrichir le dispositif institutionnel de notre pays, vient irriguer d’avantage notre système démocratique. En effet, le HCCT constitue un laboratoire où sera expérimentée la démocratie locale au niveau d’une assemblée où tous les ordres de collectivités sont représentés. La création du HCCT procède de votre volonté, Monsieur le Président de la République, d’approfondir la décentralisation…», a souligné Ousmane Tanor Dieng.

pressafrik.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.