Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Inauguration du MIGA : L’Agence veut faire du Sénégal une plaque tournante du transport

Aussitôt mise en place, l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) qui est une institution de la Banque mondiale voit grand. Surtout pour le Sénégal. En effet, pour Keiko Honda Vice-Présidente Exécutive et Président Directeur Général de MIGA, le vœu de sa structure est d’accompagner le pays à devenir une grande plateforme de transport, notamment à travers la rénovation du port de Dakar

Pour Keiko Honda, l’ouverture de cette antenne régionale s’inscrit bien évidemment dans le sillage des nombreux succès que nous avons enregistrés en Afrique.
«Notre portefeuille de projets en Afrique subsaharienne se chiffre actuellement à 4,4 milliards de dollars, ce qui équivaut à près d’un tiers de notre portefeuille dans le monde», dit-elle. Avant d’ajouter que l’Afrique est la région du monde où les activités de la MIGA connaissent actuellement l’expansion la plus rapide.
 
«Plus de 40 % des garanties engagées au cours du dernier exercice ont concerné l’Afrique», note-t-elle.
 
Au Nigéria, poursuit-elle, par exemple, nous avons collaboré avec les deux autres organisations du Groupe, la Banque mondiale et IFC, et nous avons accordé 492 millions de garanties pour une centrale électrique d’une capacité de 459 mégawatts qui permettra à 13 millions d’usagers d’avoir accès à une source d’énergie fiable et abordable.
 
De même, en Zambie, Keiko Honda note que son institution a apporté son soutien à des investissements multiples dans l’agro-industrie avec des garanties s’élevant à environ 80 millions de dollars.
 Pathé TOURE
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.