Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Campagne rizicole Saint-Louis : La BAD et la BEI débloquent 20 milliards

Le Secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Cheikh Tidiane Diop, a présidé la cérémonie de signature de l’accord de financement conjoint d’un montant de 20,6 milliards FCFA(31,4 millions d’Euros) conclu entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) , d’une part, et la Compagnie Agricole de Saint Louis, société privée spécialisée dans la riziculture, d’autre part, en vue de la réalisation d’un projet intégré de production de riz dans la vallée du fleuve Sénégal.

Pour lui, l’agriculture sénégalaise a connu dans le passé un problème structurel lié à la baisse régulière de sa contribution au produit intérieur brut (PIB) alors qu’elle regroupe la majorité de la population.
 
En effet, depuis qu’elle a démarré ses travaux au nord du pays, en juillet 2013, la Compagnie Agricole de Saint-Louis (CASL) spécialisée dans la riziculture irriguée et la transformation, a exploité 540 ha sur les 2500 ha aménagés pour un coût d’investissement projeté de 28 milliards FCFA répartis dans la production, les aménagements et la construction d’une rizerie.
 
Le projet de la C A S L est donc d’une grande importance pour le développement économique et social du Sénégal puisqu’il favorisera l’aménagement de casiers rizicoles d’une superficie de 4000  ha dans le bassin du Djeuss (arrondissement de Ross Béthio, Département de Saint Louis), sur des terres qui n’ont jamais été cultivées, la construction d’une rizerie d’une capacité annuelle de traitement de 65 000 tonnes, capable de produire du riz blanc à un niveau de qualité très élevé et comprendra un important volet environnemental et social  en même temps qu’il permettra de créer 450 emplois directs, 150 emplois indirects permanents et plus de 1 000 emplois induits, particulièrement chez les jeunes.
 
Pathé TOURE 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.