Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Promotion De La Filiere Banane Le Président Macky Sall Fixe Un Objectif De 50.000 Tonnes De Banane En 2019

Le chef de l’Etat demande au gouvernement d’allouer des ressources nécessaires pour le développement de l’agriculture qui compte faire le moteur du Plan Sénégal émergent (Pse). Dans le même sens, le président Macky Sall fixe un objectif national de production de 50.000 tonnes de banane en 2019.

Le président de la République est plus que jamais déterminé de faire de l’agriculture le levier du développement du pays. Présidant la réunion du conseil des ministres décalé, hier, le président Macky Sall a demandé au Premier ministre et son équipe de poursuivre les efforts de développement de l’agriculture qui demeure le secteur moteur du Plan Sénégal Emergent (Pse). A cet effet, le gouvernement devra veiller à l’allocation équitable des ressources mobilisées au profit des producteurs, au développement des filières. Cela en procédant par une approche chaîne de valeurs, à la dotation en facteurs de production et d’intrants de qualité et à l’ancrage d’un système de financement adéquat du secteur. Rassuré par ce qu’il a vu lors de sa tournée économique dans les régions de Kaolack, Kaffrine et Tambacounda, le président de la République s’est félicité de la contribution des paysans à l’amélioration de la productivité agricole, du stockage et de la conservation des productions, ainsi que la commercialisation.

Dans la même lancée, le président Macky Sall est décidé à booster la filière banane. Ainsi le chef de l’Etat insiste sur la nécessité de promouvoir la filière «Banane», en vue de l’émergence d’un label «Banane du Sénégal». Le président fixe un objectif national de production de 50.000 tonnes en 2019. Dans le même sens, le gouvernement est invité aussi à restructurer de manière efficace la SONACOS Sa, afin de consolider la réhabilitation de la filière arachidière et la place primordiale de l’agriculture dans la création de richesses au Sénégal.

Par ailleurs, le président Macky Sall s’est réjoui des résultats du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc). Après une année de mise en œuvre, de la composante «Développement des infrastructures socio-économiques», le Pudc a réalisé 157 forages, 68 châteaux d’eau et 1734 km de linéaires de réseaux au profit de 660.000 habitants, 790 km de pistes, de fournir 1000 équipements post récoltes, 13 moissonneuses et 400 motopompes pour améliorer la productivité, en plus de l’électrification en cours de 406 villages. Le gouvernement est invité à accroître les ressources allouées au Pudc, et de travailler dans les meilleurs délais, en vue de la pérennisation du cadre institutionnel du programme.

Pour ce qui est du volet électricité, le président de la République demande au Gouvernement d’assurer l’application intégrale des dispositions incitatives de la loi d’orientation sur les énergies renouvelables, et de faciliter l’édification des projets de centrale solaire. Il annonce l’inauguration prochaine de la centrale solaire de 20 Mw à Malicounda, ce qui place le Sénégal parmi les nations leaders en Afrique en matière d’énergie propre.

Ousseynou BALDE (L’AS)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.