Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Le gros bug des cartes d’identité biométriques

On se souvient il y a quelques jours l’appel lancé par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall invitant ses compatriotes à effectuer le plutôt possible les démarches nécessaires à l’obtention de la carte nationale d’identité biométrique de la CEDEAO, lors de la cérémonie officielle de lancement des opérations de refonte partielle des listes électorales.

Cet appel a été suivi par les Sénégalais afin de bénéficier de la période de gratuité (après c’est 10.000 FCFA) de cette carte biométrique, et bien suivi mais avec de gros couacs informatiques et un désordre indescriptible. 

Dakarecho s’est rendu à une Préfecture décentralisée sise à la Sicap Liberté 2 dans un petit pavillon pas loin du stade Demba Diop. A l’entrée du pavillon, une foule impressionnante attendait à l’extérieur avant de pouvoir accéder à l’intérieur.

Le ras le bol était le sentiment le mieux partagé par les sénégalais que nous avons rencontrés venus en nombre pour effectuer les formalités avant l’obtention de la carte d’identité biométrique.

La première des choses que les préposés vous demandent de faire une fois sur place, c’est une photocopie de l’ancienne carte d’identité recto-verso et un certificat de résidence avant de pouvoir effectuer les formalités. Sentant le coup les tarifs des photocopies sont passés du simple au triple dans la petite boutique installée juste à côté

La galère commence une fois cette étape passée. Les ordinateurs « bug » toutes les cinq minutes, impossible de remplir une fiche correctement ou il faut poireauter dix bonnes minutes avant que l’agent ne prenne la main s’il ne le reboote pas plusieurs fois au grand dam des sénégalais venus remplir les formalités.

Ensuite la galère continue avec les photos d’identité qui sont, soit toutes noires, soit inutilisables et rebelotte pour une nouvelle prise de vue. Nous avons constatés jusqu’à cinq prises de vue sur une seule personne.

Rendez vous a été donné dans un mois pour récupérer la carte d’identité biométrique.

Bon à savoir aussi, selon que vous voulez voter ou pas dans votre ancien lieu de vote, il faudra amener un certificat de résidence si vous changez de lieu de vote. Si vous restez dans le même lieu de vote, le certificat de résidence n’est pas nécessaire.

Rappelons que la mise en place de cette carte d’identité biométrique à puce provient d’une décision, de l’ensemble des Etats membres de la CEDEAO), l’ensemble des états membres de la CEDEAO auront en commun cette carte. Cette carte permettra aux populations des Etats membres de se mouvoir dans l’espace CEDEAO, de servir de carte de séjour, de passeport au niveau des aéroports, tout en permettant d’identifier l’individu détenteur.

La carte biométrique contient une puce qui intégrera des données d’identification invisibles, contrairement aux données comme les noms, la date de naissance et le lieu, entres autres, a-t-il ajouté.

 

Dakarecho

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.