Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

La JDS sur la convocation de DIAS : «le régime cherche à neutraliser un adversaire politique qui dérange »

La Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (JDS) n’entend pas observer le maire de Mermoz Sacré-Cœur conduit à « l’échafaud » sans réagir. Babacar DIOP et ses camarades appellent les militants socialistes «qui n’ont pas encore perdu leur âme» à soutenir Barthélémy DIAS. Pour eux, il s’agit «d’un complot politico-judiciaire » qui « doit être étouffé par la mobilisation du peuple». C’est pourquoi, ils invitent les tous ceux qui hier défendaient DIAS-fils à se rendre au tribunal, ce jeudi. «Le pouvoir actuel cherche à travers l’instrumentalisation de la justice à lui appliquer les dispositions suivantes de l’alinéa 7 de l’article 61 de la Constitution : ‘Le député qui fait l’objet d’une condamnation pénale définitive est radié de la liste des députés de l’Assemblée nationale sur demande du ministre de la Justice’. En clair, le régime actuel cherche à neutraliser un adversaire politique qui dérange en passant par des moyens peu honorables».

Poursuivant leur argumentaire, Babacar DIOP et Cie dénoncent ce qu’ils qualifient de «justice aux ordres ». « Notre justice ne mérite point cette ignoble et énième agression ! Le pouvoir judiciaire doit être le dernier rempart de notre démocratie, à défaut, comme on y assiste dans cette manœuvre politique aussi ridicule qu’inacceptable où la justice est honteusement tordue pour servir de faire valoir, tous les Sénégalais sont en sursis. Nous allons tout droit vers une manipulation de la justice pour vider des contentieux politiques», observe-t-ils.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.