Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

La Croix-Rouge sénégalaise en eaux troubles : après les plaintes, un rassemblement à la place de l’Obélisque

Depuis la dernière Assemblée générale de la Croix-Rouge sénégalaise, qui a permis au président sortant de rempiler pour un second mandat, les critiques fusent de partout quant à la régularité de l’élection. Face à la presse ce jeudi, les responsables du Sous-comité local de Pikine Guinaw rail et le président du comité régional de Dakar ont décidé de monter de cran pour faire valoir leurs revendications. Pour ces contestataires, le président Abdoul Azize DIALLO dont ils contestent la légitimité, les a noyautés à Pikine où il fait élire des personnes qui n’ont jamais été reconnues membres de la Croix-Rouge. Pour le président du comité régional de Dakar, le Préfet de Dakar qui a supervisé le vote à Pikine doit revoir sa copie.

Lui emboitant le pas, Ousseynou BADIO, dont le Sous-comité constitue la pomme de discorde, le président Abdoul Azize DIALLO s’est rendu coupable de faux et usage de faux. Le président a bloqué le processus, caché le procès-verbal produit par la Commission départementale de renouvellement et sort un nouveau document avec des noms étrangers. Et puisque ça échoué à Pikine, il s’est réfugié derrière le Préfet pour dire qu’il y a eu élection le 15 septembre passé avec des personnes que nous ne connaissons pas. Nos avocats sont à pied d’œuvre pour assigner le président pour faux et usage de faux », accuse Ousseynou BADIO. Poursuivant, il renseigne qu’ils vont aller au-delà de cette plainte que leurs avocats ont d’ores et déjà déposée. « Nous allons organiser un grand rassemblement à la Place de l’Obélisque pour exiger la transparence dans la gestion de la  Croix-Rouge Sénégalaise », annonce-t-il

 

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.