Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

L’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) en service en décembre 2017, selon Maïmouna Ndoye SECK

Bonne nouvelle ou énième annonce de politicien ? En tout cas c’est ce qui est ressorti de la visite de la ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye SECK,  qui était hier lundi sur le chantier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

De 85%, la société turque a porté à 88 pour cent le taux de réalisation des travaux « en seulement 45 jours de travaux », s’est réjoui la ministre, reprise par l’Agence presse sénégalaise (AFP).

Maïmouna Ndoye SECK s’est félicitée de l’arrivée de Summa Limak, l’entreprise turque désignée sous-traitant général par le groupe Saudi Ben Laden, qui poursuit les travaux restés longtemps à l’arrêt. «Aujourd’hui, je termine cette visite avec beaucoup d’espoir, puisqu’on s’est rendu compte que tous les chantiers qui étaient à l’arrêt ont redémarré avec plus de 1500 travailleurs dont 1000 Sénégalais qui, aujourd’hui, travaillent sur ce site. D’après ce qui est prévu, nous espérons que l’ouverture officielle de cet aéroport devrait intervenir au mois de décembre 2017 », a-t-elle soutenu. Avant de préciser : « les travaux restants vont durer huit mois à compter du paiement de l’acompte intervenu au début du mois de septembre dernier. De ce fait, les travaux devraient se terminer au mois d’avril 2017».

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.