Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Traité d’homosexuel par Ndiao Fall, Malick Gackou a déposé une plainte

LE PROCUREUR A ETE SAISI LE 6 OCOBRE

Traité d’homosexuel par Ndiao Fall, Malick Gackou a déposé une plainte

Le leader du Grand Parti (Gp) El Hadji Malick Gackou a déposé une plainte le 6 octobre 2016 devant le procureur de la République contre Ndiao Fall, membre de la Convergence des jeunes républicains (Cojer), en service au Conseil Economique Social et Environnemental (Cese) qui l’a traité d’homosexuel dans une vidéo diffusée sur un site internet.

Les propos jugés «nauséabondes, infects, grossiers, mensongers» tenus par Ndiao Fall, membre de la Convergence des jeunes républicains (Cojer), en service au Conseil Economique et Environnement (Cese), contre le leader du Grand Parti Malick Gackou vont lui coûter une comparution devant la barre. Par le biais de son conseil Me Serigne Khassim Touré, l’ancien numéro 2 de l’Alliance des forces du progrès (Afp) a déposé une plainte le 6 octobre 2016, devant le procureur de la République. Il poursuit le site «Dakar7.com», son gérant ou administrateur et Ndiao Fall pour diffamation et complicité de diffamation. Dans une vidéo, Fall soutient que Gackou est un homosexuel.

En wolof, le membre de la Cojer a déclaré qu’ «Abdoul Mbaye et Malick Gackou ne sont pas des références au Sénégal et dans le champ politique (…) Nous, nous n’avons pas peur des homosexuels (…) Les Sénégalais ne voteront jamais pour un homosexuel (…). Si vous voyez Malick Gackou, demandez-lui pourquoi chaque année, il part en vacances en Pologne et pourquoi les Polonais, lorsqu’ils viennent chez lui aux Almadies, ses épouses n’y sont pas. Si vous prenez une épouse de Malick Gackou, dites-lui de vous amener à la villa de Malick Gackou sise aux Almadies, elle ne vous y amènera pas parce qu’elle ne la connaît pas. Pourquoi cache-t-il cette demeure? Pourquoi il ne reçoit dans cette demeure que des Polonais ? Et lorsque les Polonais y sont avec lui, qu’y font-ils » ?

Dans sa plainte, l’avocat de Malick Gackou a estimé que ces mots relayés dans youtube, et qui ont donc fait le tour du monde, jettent le discrédit sur la démocratie sénégalaise, l’état de droit et « foulent au pied, l’ensemble des valeurs, vertus et principes qui cimentent, entretiennent et nourrissent le solide socle sur lequel est adossé le peuple sénégalais ».

Les propos sont particulièrement graves, poursuit la plainte, parce que laissant subodorer que Gackou est un « homosexuel vicieux, qui entretiendrait avec de supposés Polonais, des actes contre nature et coupables».

Le discours, estime le leader du GP, leur cause un immense préjudice, à lui, ses familles biologique et politique.

Par ailleurs, relève Me Touré dans la plainte, il y a manifestement trouble à l’ordre publique, parce que les jeunes militants de Gackou avaient décidé de répondre au coup de pied de l’âne en déversant des insanités sur de hautes personnalités de la République, mais le coordonateur du Front pour la défense du Sénégal (Fds) Mankoo Wattu les en a dissuadés, préférant s’en remettre à Dame Justice.

« Je ferai tomber toute personne, qui collerait à l’avenir, l’étiquette d’homosexuel à Malick Gackou

Interrogé, Me Serigne Khassim Touré soutient que « le débat politique a besoin d’une cure, d’être assaini et désinfecté. Cela suffit. Il faut que cela cesse. Je ferai tomber toute personne qui collerait, à l’avenir, l’étiquette d’homosexuel à Malick Gackou. Les réseaux sociaux ont aussi besoin de cure, d’être disciplinés, encadrés. Même dans les démocraties occidentales, le commerce politique ne connaît pas les insanités, les attaques en dessous de la ceinture. Il faut une bataille des idées, la force des arguments, mais pas cela ».

Hadja Diaw GAYE (L’AS)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.