Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Rentrée des classes : Les élèves prolongent les vacances

Au lycée Mame Cheikh Mbaye, il faudra encore attendre quelques jours avant le démarrage des cours. Sur les 7 établissements scolaires visités ce 5 octobre, c’est celui dans lequel beaucoup de cas d’absences ont été notés. Aussi bien du côté des professeurs que chez les potaches. Le gouverneur adjoint chargé des Affaires administratives, qui effectuait une tournée dans les établissements scolaires, a déploré cette situation. Il a même informé que l’Adminis­tration prendra les mesures qui siéent pour faire face à cette situation. Il a constaté que dans cet établissement, les professeurs n’ont pas répondu présent en grand nombre à l’appel. Seuls quelques professeurs se sont signalés. Ils n’ont pas été les seuls, les élèves aussi se sont abonnés absents. Dans la classe de Terminale S2B, de ce lycée visité, il y avait moins de 20 élèves sur plus de 40 qui doivent y étudier.

Par contre dans les autres établissements visités, la situation est satisfaisante. Les enseignants ont été trouvés dans les salles de classe en train de dérouler des leçons de révision. Une façon de rafraichir la mémoire des potaches. Selon le gouverneur, c’est à cela qu’ils sont attendus.
Le lycée technique a aussi reçu la visite de la délégation des autorités. Là aussi, l’adjoint du gouverneur s’est réjoui que le con­cept «Ubbi Tey, jang Tey » y soit une réalité. Les enseignants com­me les élèves et le personnel de l’administration ont massivement répondu présent en ce jour de rentrée. La mise en œuvre du concept «Ubi tey, Jang tey» dans ces écoles montre que les conditions ont été réunies pour que le démarrage des cours y soit effectif. Il a été ainsi constaté que les écoles ont été désherbées à temps, les salles désinfectées, et le matériel pédagogique mis en place.
Toutefois, cette visite a permis à certains chefs d’établissement d’informer les autorités des difficultés qu’ils rencontrent. La directrice de l’Ecole maternelle municipale a émis le souhait d’avoir des enseignants en nombre suffisant pour mieux faire face au déficit qu’elle connait dans son établissement. Des soucis ont été aussi constatés sur le plan du mobilier et des infrastructures. Le gouverneur a informé que les autorités s’attelleront à trouver des solutions aux doléances formulées lors de cette visite.

«Ankawouli» au chevet des élèves démunis
Par ailleurs l’association «Anka­Wouli», qui œuvre dans le social pour mieux accompagner le con­cept «Ubbi tey, jang tey», a décidé d’offrir un lot de matériel aux potaches. 30 élèves dans 30 familles démunies seront appuyés en matériel et autres kits scolaires par l’association. Il s’agit, selon Adja Kei­ta, présidente de l’association, de con­tribuer à accompagner le con­cept. Mais aussi, d’aider les élèves, dans des conditions difficiles, à fai­re face aux exigences de la scolarité.

afall@lequotidien.sn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.