Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Cumul des créances par les sociétés de transfert d’argent : La Poste court après ses milliards

Pape Ciré Dia s’adonne à la politique à Thiès alors que la boîte qu’il dirige, La Poste, va connaître bientôt des difficultés. Selon des informations qu’on a pu glaner, le défaut de recouvrement des liquidités qui lui sont dues par les sociétés de transfert d’argent vont finir par la mettre dans le rouge.

Il se trouve que c’est La Poste qui paie l’argent pour ces sociétés de transfert, étrangères pour la plupart, à charge pour ces dernières de régler la note plus versements de commissions. Seulement, ces partenaires qui se trouvent entre l’Italie, le Portugal, la France et l’Espagne, pris à part, ont des ardoises importantes. D’ailleurs, il nous revient de sources sûres qu’une compagnie de transfert d’argent dénommée Sigue doit à elle seule plus de 500 millions de F CFA à la société dirigée par Pape Ciré Dia. Ce qui fait que La Poste a un défaut de recouvrement de plusieurs de nos milliards, entre 4 et 5, nous dit-on.

La société a même tenté de durcir sa ligne, poursuivent nos sources bien au fait de ce scandale, en bloquant les paiements. Mais les sociétés concernées ont, à chaque fois, trouvé la parade en débloquant entre 20 et 60 millions, soit le dixième de leur dû, pour ramener la Direction des mandats et transferts (DMT) de La Poste à de meilleurs sentiments. Un cumul d’autant plus dangereux pour cette entreprise publique nationale que ses partenaires étrangers peuvent déclarer faillite et mettre définitivement La Poste dans l’impossibilité de disposer de cet argent. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

EnQuête

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.