Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Microcred : Deux ex-agents de la boîte poursuivis pour un détournement de 8 millions F CFA

Deux ex-employés de Microcred ont été jugés, hier, au Tribunal de grande instance de Dakar. El Hadji Thierno BA et Mame Mor Asta KEBE, puisque d’eux qu’ils s’agissent sont poursuivis pour association de malfaiteurs, manipulation de données informatiques, escroquerie portant sur plus de 8 millions de F CFA, renseigne le journal «Le Populaire ». Des accusations que les mis en cause n’ont nullement tenté de nier. Interrogé par les juges, le premier nommé s’explique. «J’ai fait un accident de travail et je suis rentré chez moi. Et c’est ainsi que j’ai été licencié. Et c’est pour me venger de Microcred que j’ai commis ces faits. En effet, j’ai modifié les comptes des clients grâce à un lecteur que j’avais gardé à la maison », avoue-t-il. Un revirement à 180 degré, puisque informe le canard lors de son arrestation le sieur BA avait laissé entendre que son ordinateur avait été piraté. Devant la barre, il soutient c’est après avoir réussi son coup qu’il a appelé Mame Mor pour l’aider à retirer l’argent. «J’ai modifié les données informatiques de telle sorte que mon ami pouvait retirer des sommes d’argent sans fournir de pièce d’identification en faisant  le retrait grâce à son empreinte digital et le numéro de compte », observe-t-il. Un travail de complicité que le sieur KEBE n’a pas daigné lui aussi nier. «Lorsque mon ami m’a expliqué la procédure, je suis allé retirer des sommes d’argent à Kaolack et à Dakar. C’est des montants allant de 2 millions de F CFA, à 400 mille F CFA ou encore 800 mille F CFA et même 300 mille F CFA », déclare-t-il. Poursuivant il ajoute : «C’est ainsi que j’ai acheté un terrain à Tivaouane Peul ». Estimant que les faits ne souffrent aucun doute, les avocats de la partie civile ont réclamé 25 millions F CFA en guise de dommages et intérêts. Le Procureur requiert 6 mois de prison ferme. Les avocats des mis en cause plaident pour la relaxe et soutiennent que les parents des prévenus vont se cotiser pour payer les montants retirés. Le délibéré fixé pour le mercredi 5 octobre.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.