Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Les associations des personnes handicapées sont très remontées contre Aïssatou Cissé

Les présidents des associations des personnes handicapées de la région de Dakar Pikine, Guediawaye Grand Dakar… et particulièrement celui de l’association Handicap.sn sont en colère contre « l’attitude sournoise et inerte des autorités et surtout de Madame Aïssatou Cissé, conseillère spéciale du président de la République Macky  SALL, et en même temps la représentante des couches vulnérables tels que les handicapés. »

« Nous ne pouvons pas admettre que cette dernière,  suite à  sa sortie récente sur la 2sTV (télévision privée au Sénégal) soutienne sciemment et sans complaisance  que les 7 handicapés moteurs arrêtés le 22 juillet dernier sont coupables des faits reprochés puisque  la mendicité est interdite au pays » a dit Khadimou Talla, président de Handicap.sn joint au téléphone par SeneNews.

Audelà de cette sortie, poursuitil, Aïssatou n’a manifesté aucune empathie ni sympathie à notre égard  lors de l’arrestation des handicapés moteurs et même lors de leur procès.

Considérant ainsi ces propos malveillants comme une haute trahison venant de la Conseillère spéciale du Président de la République du Sénégal,  les présidents des personnes handicapées constatent ses limites  à ses missions antérieures de  promotion et de protection des droits des personnes vulnérables, notamment celles  en situation de handicap,  dont elle fait également  partie.

Ces associations dénoncent jusqu’à leur dernière énergie cet état de fait et compte faire face à ces détracteurs.

De surcroît  Khadimou Rassoul Talla se désole de tels propos émanant de la personne qui devrait les représenter, les défendre  en toute situation difficile, au lieu de les laisser en rade.

« En tant que conseillère et handicapée, elle doit avoir une position différente de celles des autres » affirme til.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.