Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Sénégal : 52 communes et 10 sous-préfectures intègrent le projet TeleDAC

Cheikh Bakhoum, le Directeur général de l’agence de l’informatique de l’État (ADIE), a annoncé jeudi à Dakar que la plateforme de télé demande d’autorisation de construire (TeleDAc) va intégrer dans sa deuxième phase 52 nouvelles communes et 10 sous-préfectures, afin de dématérialiser le processus d’obtention du permis de construire en dehors des communes de la région de Dakar.

‘‘Le Président de la République a dans une période récente réitère son attachement à une administration moderne. Et l’ADIE est appelé sous ce rapport à travailler avec tous les services concernés de l’Etat. TeleDAC qui se veut une plateforme qui donne à ceux qui en expriment le besoin d’obtenir le permis, suivant une procédure dématérialisée sera désormais étendue à 52 nouvelles communes et 10 sous-préfectures’’, a expliqué Cheikh Bakhoum.

 Le Directeur général de l’ADIE s’exprimait à  l’occasion de la cérémonie de lancement de la plateforme TeleDAC avec la prise en compte de l’acte3 de la décentralisation.

 ‘‘4 500 dossiers ont été traités dans la région de Dakar, depuis le lancement en 2014 de la plateforme TeleDAC. Il nous revient de consolider les acquis, afin que les acteurs puissent s’approprier le nouveau dispositif. Et c’est le lieu de se féliciter de la coopération de certains services de l’État, tel que l’APIX, le bureau organisation et méthodes BOM’’, a déclaré M. Bakhoum.

 Le ministre de la promotion des investissements, Khoudia Mbaye s’est de son côté félicitée du fait que ‘‘TeleDAC tienne en compte l’acte3 de la décentralisation, non sans appeler à l’élargissement  du projet dans les autres régions du Sénégal’’.

 ‘‘La mise en œuvre de la plateforme TeleDAC va développer le culte de l’efficacité, avec notamment la réduction des délais d’obtention du permis de construire’’, a-t-elle affirmé.

 ‘‘Le ministère de l’urbanisme n’est pas le seul à étudier le permis de construire. D’autres services, comme ceux de l’assainissement et d’autres acteurs qui sont aussi impliqués. Et leur synergie via la plateforme TeleDAC est importante pour l’obtention du permis de construire’’, a-t-elle ajouté.

 Elle a soutenu qu’un un ‘‘bon usage de l’outil’’  peut donner les possibilités aux ‘‘sénégalais et aux investisseur étrangers’’ de disposer avec plus de ‘‘facilité à obtenir le permis de construire’‘, affirmant que TeleDAC participe de ce point de vue aux ‘‘reformes du climat des affaires au Sénégal’’.

Idrissa Gueye


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.