Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Concours général 2016: Macky Sall invite les acteurs de l’éducation à oeuvrer pour la qualité de l’enseignement

Lors de la cérémonie de remise de prix aux lauréats du Concours général 2016 qui s’est tenue ce jeudi au Grand théâtre, le Président de la République, Macky Sall a exprimé sa joie et sa fierté sur la chaîne de la RTS (Radio Télévision Sénégalaise). Cependant, le chef de l’état est revenu sur la nonattribution du 1er prix de mathématiques, de physique et de philosophie qui selon lui, est due aux perturbations de cette année scolaire 20152016 avec les multiples grèves des professeurs .

«Je regrette toutefois, que les premiers prix de mathématiques, de philosophie, et physique, n’aient pas été attribués cette année. C’est là, une des manifestations de l’instabilité de notre système éducatif. J’exhorte tous les acteurs du système à œuvrer au redressement de cette situation dès le prochain Concours général», a regretté Macky Sall.

«Il est donc temps d’apaiser le climat social de l’école, en mettant fin aux perturbations qui engendrent les contreperformances de notre système scolaire. Dans un monde dominé par l’économie du savoir, il y va même de l’avenir de la nation», atil indiqué.

Selon le chef de l’Etat, la mise en place du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet) et les orientations des assises de l’éducation et de la formation, ainsi que de la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche, visent à refonder l’école publique pour en faire «une école de la réussite».

Pour finir, le Président Macky Sall a invité les enseignants à mettre de côté leur différend au profit des enfants qui sont l’avenir du Sénégal. «Nous devons oublier nos égos, et savoir raison garder car l’avenir de nos enfants, notre espoir pour demain est en jeu. C’est tout le sens des investissements importants que nous consacrons à l’éducation et à la formation».

Le chef de l’Etat a souligné les efforts qu’a fait l’Etat qui alloue chaque année presque la moitié de son budget au secteur de l’éducation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.