Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

CEMAC : Le FMI constate une faible croissance en 2015

Le 13 juillet 2016, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a conclu les entretiens annuels sur les politiques et défis communs des États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Selon le communiqué, le rythme de croissance de la CEMAC a été faible en 2015. Il a ralenti à 1,6 %, contre 4,9 % en 2014 du fait de la réduction des investissements publics et de la production de pétrole. On prévoit qu’il s’établisse à 1,9 % en 2016, la production pétrolière et les investissements restant atones.
Selon la même source, à partir de 2017, le taux de croissance devrait atteindre 3,5 % par an à la faveur d’un redressement progressif des prix du pétrole, soit à peu près 1 point de pourcentage en deçà de la moyenne de la décennie écoulée qui a été marquée par des cours élevés du pétrole. En 2015, l’évolution de la masse monétaire et du crédit à l’économie est devenue négative pour la première fois depuis une dizaine d’années, ce qui a contribué au maintien d’une faible inflation.
Toujours en 2015, les déficits budgétaire et courant de la région se sont creusés, passant respectivement à 6 % et 9 % du PIB, du fait de la baisse de 32 % des recettes d’exportations pétrolières. La persistance de bas prix du pétrole et de dépenses publiques élevées maintiendront ces déficits à quelque 6 % et 8 % du PIB, respectivement, en 2016.
 
 
Pathé TOURÉ 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.