Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Thionck Essyl et ses arbres fruitiers inexploités

Des milliers de tonnes de produits pourrissent annuellement Thionck Essyl ! Ce village légendaire où il fait bon vivre, souffre hélas de l’inexploitation de ses millions d’arbres fruitiers. Une usine d’exploitation et d’exportation des fruits y serait la bienvenue.

La verdure de la foret de Thionck Essyl est étonnante, la fécondité de son sol impressionnante, la fertilité et la productivité de ses arbres fruitiers surprenantes. Hélas, rien de tout cela n’est exploité comme il se doit. Ce qui est frappant, c’est qu’à l’entrée de la ville, on se sent accueilli par les manguiers. Mais le décor est triste, car les mangues trainent par terre et pourrissent sans que personne ne s’en soucie. Même le bétail en divagation, essentiellement composé de bœufs, de moutons et de chèvres, n’en veut pas. Les habitants non plus.

Chaque année, des milliers de tonnes de fruits pourrissent, faute d’exploitation. Quel gâchis ! Les manguiers, citronniers, orangers etc. sont si fertiles qu’ils produisent annuellement plus que ce dont la population essylienne a besoin. Dans cette bourgade, l’offre en fruits est vertigineusement supérieure à la demande. N’estil pas temps de monter une usine d’exploitation et de transformation de ces fruits? Cette interrogation est une interpellation faite à Abdoulaye Badji, fils de Thionck Essyl et chef de cabinet du Président Sall, au maire, aux populations et même aux acteurs au développement.

Rappelons que Thionck Essyl est situé à 65 km de Ziguinchor et est réputé être le plus grand village du Sénégal. Il a été érigé en commune par un décret du 8 octobre 1990. Mais sur le plan économique, l’enclavement de la ville ne facilite pas son développement. En tout cas, si les Chinois découvrent ce créneau, il l’exploiteront au grand dam du Sénégal.

Pape Matar NDIAYE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.