Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

54 degrés : record de chaleur au Koweit

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ont connu des pics de chaleur la semaine passée. Le Koweït et l’Irak ont été particulièrement éprouvés, avec 53°C dans la ville irakienne de Bassora en Irak le 21 juillet et 54 au Koweït.

Un nouveau record de chaleur battu. Les 54 degrés enregistrés au Koweït le 21 juillet sont probablement un record dans l’hémisphère est et l’Asie, a indiqué l’Organisation météorologique mondiale, ce mardi.

La température a été relevée à Mitrabah, dans le désert au centre du Koweit, a expliqué Omar Baddour, de l’OMM. Le même jour, la ville de Bassora en Irak a atteint les 53,9°. L’impact de ces pics de chaleur se fait particulièrement sentir pour les nombreux réfugiés de la région, déplore l’organisation.

Vague de chaleur dans toute la région

L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient ont été touchés par une vague de chaleur sans précédent la semaine passée. La fréquence de ces pics de chaleur a augmenté au cours des 50 dernières années, souligne l’organisation. Leur durée et leur intensité devraient augmenter plus encore au cours des prochaines décennies selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Le record absolu de température enregistrée, de 56,7 degrés avait été effectué à Furnace Creek, dans la Vallée de la Mort, en Californie, en 1913.

Les six premiers mois de 2016 ont par ailleurs été de loin les plus chauds sur le globe, ont estimé la semaine passée des climatologues de la Nasa. De janvier à juin, la température à la surface des terres et des océans a surpassé le record de 2015 de 0,2 degré Celsius. Elle a dépassé de 1,05 degré la moyenne du siècle passé (à 13,5 degrés), a par ailleurs annoncé l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

L’express

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.