Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Justice: La RTS condamnée à payer des rappels de salaires à Lucky Patrick Mendy

Le tribunal du travail de Dakar vient de rendre son verdict dans le procès opposant M. Lucky Patrick Mendy à la RTS. En sa séance du mercredi 20 juillet dernier, les juges ont ordonné à la RTS  de l’affecter à un poste correspondant à un rang de directeur et à lui payer un  salaire équivalent. Et cela, sur les 3 dernières années.

Le bras de fer opposant Lucky Patrick Mendy à la Rts dirigée par Racine Talla vient de connaitre son épilogue. Pour ce premier épisode qui peut nous réserver des suites si le perdant décidait de faire appel, l’ancien directeur des approvisionnements et de la logistique est sorti victorieux de cette longue bataille qui a débuté en Aout 2014.

A l’origine du conflit, se trouve la décision unilatérale de M. Racine Talla de mettre fin aux fonctions de directeur de Lucky Patrick Mendy sans que le DG de la RTS ne lui trouve de griefs valables.

Interrogé en son temps par le journal Libération, M. Mendy avait mis au défi Racine Talla de rendre public la faute qu’il aurait commise. Mais, ce défi n’a jamais été relevé par le nouveau Directeur général de la RTS; comme il n’a jamais voulu se prononcer publiquement sur le sujet. Et les deux parties étaient restées sur leurs positions.

Décidé à défendre ses droits, M. Patrick Mendy avait envoyé une lettre à la direction de la RTS pour lui demander de lui signifier les attributions de son poste et de lui de trouver une affectation conforme à son rang. « Mais, cette lettre est restée sans suite; obligeant son auteur à lui envoyer une mise en demeure. »  A  déclaré l’avocat du plaignant.

Cadre supérieur de la RTS, Lucky Patrick Mendy est depuis ce temps rétrogradé au rang de simple agent et payé tous les mois sans qu’aucune fonction ne lui soit trouvée. Dépité par cette situation, l’homme a fini par saisir le tribunal du travail de Dakar.

Entamé en 2014, le bras de fer aurait pu être évité si on a pas fait face à l’intransigeance de Racine Talla assuré de la protection de Macky Sall et de son épouse qui soufflait le chaud alors que, en privée, il avait entamé une diplomatie pour ramener le plaignant à retirer sa plainte.

C’est ce dossier qui a été vidé ce 20 juillet, à Dakar, et vu la condamnation de la RTS au paiement d’un salaire correspondant à son dernier salaire au moment de sa relève de la direction des approvisionnements. En outre, le tribunal a ordonné à la RTS de lui trouver un poste équivalent à la classe 8, catégorie 2 du 2 ème échelon.

A défaut de se conformer à cette décision, la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise devra payer 10.000 FCFA d’astreinte, par jour de retard, à compter de la notification de la décision.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.