Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Auditions : Khalifa SALL dans le viseur de la DIC

Après l’audition, hier, de sa garde rapprochée, tous les regards se tournent maintenant vers le maire de Dakar et rival du secrétaire général pour le contrôle du Ps. D’ailleurs, ses partisans ne cessent d’accuser Ousmane Tanor Dieng et le pouvoir d’intimidation. «Nous restons mobilisés pour conserver notre héritage», déclare la députée Aminata Diallo et proche de Khalifa Sall. Le maire de Dakar qui se sent visé par ces auditions, mettra certainement à profit le meeting de la deuxième coordination de la Médina, prévu ce samedi, pour réagir à l’audition de sa garde rapprochée. Ce meeting est organisé par le pro Khalifa, le maire Bamba Fall qui a récemment démissionné du bureau politique du parti.

Hier, Bira Kane Ndiaye, directeur de cabinet du maire de Dakar par ailleurs secrétaire général de la coordination des Hlm, secrétaire administratif du département de Dakar et Palla Samb, maire élu sous la bannière de Benno Taxawu Ndakaru, et secrétaire général de la coordination de Fann Point E Amitié de cette même commune ont été longuement auditionnés, durant huit heures, par la Division des investigations criminelles (Dic). Avant ces deux responsables socialistes, d’autres socialistes de moindre envergure ont été déjà auditionnés par la police. Ces auditions entrent dans le cadre de l’enquête sur les violences qui avaient émaillé, le 5 mars dernier, la réunion du bureau politique du Ps. Selon Abdoulaye Wilane, le porte-parole du parti, Ousmane Tanor Dieng avait été mandaté par le bureau politique du parti pour déposer une plainte.

WALF

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.