Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Le Sénégal annonce 280 milliards de F CFA pour moderniser ses villes

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a officiellement lancé mardi, à Rufisque en banlieue de Dakar, le programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovil). Coût total du projet : 280 milliards de F CFA (426,8 millions d’euros).

Pallier les déficit d’infrastructures routières, d’éclairages publics, d’équipements collectifs (écoles, structures sanitaires) et l’inadéquation des réseaux d’assainissement collectif de nombre de villes sénégalaises… C’est à ces chantiers titanesques qu’entend s’attaquer le Programme de modernisation des villes (Promovil) officiellement lancé jeudi 19 juillet par le président Macky Sall dans le département de Rufisque (25 km au sud-est de Dakar), à deux pas du nouveau pôle urbain de Diamniadio dont l’exécutif sénégalais veut faire un modèle.

« Promovil, en parfaite cohérence avec la politique d’aménagement du territoire, contribuera à améliorer la gouvernance urbaine et à restaurer l’armature de nos communes en particulier celles qui sont les chefs-lieux de capitale départementale », a indiqué Macky Sall.

Un budget de 280 milliards de F CFA

Le budget du programme est estimé à 280 milliards de F CFA. Il sera financé par l’État du Sénégal avec le concours de la Banque africaine de développement (BAD) pour 75 milliards de F CFA, selon un chiffre cité par le Président sénégalais.

Les villes de Dakar, Saint-Louis, Louga, Podor, NDioum, Matam, Thiès, Diourbel, Gossas, Kaolack, Tambacounda, Kédougou, Médina Gounass, Kolda et Sédhiou sont dans un premier temps concernées. Les annonces de mardi ne détaillent pas les infrastructures envisagées dans chacune de ces villes, ni leur calendrier.

Cependant, la première matérialisation de ce programme national devrait intervenir à Rufisque avec l’aménagement et l’élargissement de la route qui mène à l’hôpital Youssou Mbargane en 2×2 voies. Financé par la Banque mondiale, ce chantier doit s’achever d’ici 8 mois, a indiqué mardi Macky Sall.

 

Source : JeuneAfrique.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.