Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

PROJET D’UNE ACADEMIE DE SPORTS : Le Cnoss attend plus de 7 milliards de la Banque mondiale

Comité directeur du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) s’est tenu ce soir. Une occasion pour le président Diagna Ndiaye et Cie de faire le bilan de leurs activités. Des activités nombreuses marquées par des moments forts comme les participations aux  jeux africains et aux jeux islamiques. Le bilan financier est également reluisant, avec des recettes de l’ordre de 350.661.052 F cfa (une progression de plus de 80% comparé à 2014), contres des dépenses évaluées à 245.117.862 F cfa, soit un solde 232.5

Un projet d’académie de sport financé par la banque mondiale

Face aux membres du Comité directeur du Cnoss, le président Diagna Ndiaye, en plus d’avoir reçu séance tenante, un chèque de 15 millions de la société Oilibia, a fait une annonce de taille, concernant un projet phare dont le financement est attendu de la Banque mondiale.

En effet, la mère des fédérations attend 12 millions de dollars (plus de 7 milliards F Cfa) de l’institution de Bretton woods. C’est au cours d’une rencontre entre le Premier ministre, le ministre des Finances, le président du Cnoss entre autres, que Diagna Ndiaye, se basant sur l’exemple de la Serbie où la Banque mondiale a financé la fondation Novac Djokovic (pour 50 millions de dollars), a fait une proposition au patron de la Banque mondiale, pour le financement d’une académie de sports sur une ville du littoral. Les parties se sont accordées sur le principe, et il a été demandé au ministre Amadou Bâ d’en faire officiellement la requête. Et Amadou Bâ ne sait pas fait prier. Il a envoyé la requête depuis le 13 juin dernier.

our l’aboutissement de la requête, Diagna Ndiaye se dit confiant, surtout qu’il sait que le président Afrique de la Banque mondiale, Makhtar Diop, un ancien champion universitaire, est attaché au sport. D’ailleurs ce dernier, fort de l’expérience avec la Serbie, a jugé que le Sénégal et le Cnoss étaient dignes d’un tel financement.

Le patron du Cnoss souligne que ses interlocuteurs lui avaient suggéré d’y ajouter un volet culture et musique, et que la banque pourrait monter jusqu’à 25 millions de dollars. Mais pour un début, il ne fallait pas être trop gourmand.

Pour lui, ce projet d’académie de sports avec un financement conséquent de la Banque mondiale, s’il aboutit, sera «un exemple unique» en Afrique au sud du Sahara.

12.764 au premier semestre de 2016.

SPORTSENEGAL.NET

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.