Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

La DIC arrête 8 hommes pour trafic d’êtres humains vers les pays arabes

L’affaire de Mbayang Diop, cette sénégalaise habitant Yeumbeul et qui à l’heure actuelle se trouve entre les mains de la justice saoudienne, a soulevé le problème des réseaux de trafic d’êtres vers les pays arabes. En effet, selon les informations du quotidien Libération, la Division des investigations criminelles (DIC), a interpellé 8 membres d’un réseau de trafic d’êtres humains.

Ainsi, selon des sources autorisées du journal, il s’agit de S. Dia, I. Dia, deux frères; H. Fall, D. Diop, C, S. Diouf, F. Diane, F. Diop et S. Guèye, ces derniers ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête puis déférés, hier, devant le Procureur pour association de malfaiteurs, traite de personnes et complicité de traite de personnes.

D’autres membres du réseau formellement identifiés, dont un mauritanien et marocain sont activement recherchés. Ce réseau, convoyait vers les pays arabes des sénégalaises qu’ils ont réussi à convaincre en leur promettant des salaires d’au moins 150 000 Fcfa par mois.

Mais, une fois sur place, elles étaient réduites à l’esclavage travaillant presque 20 heures par jour. C’est d’ailleurs le cas de notre compatriote Mbayang Diop qui, en refusant de se soumettre aux exigences de sa patronne, a fini par tuer accidentellement cette dernière.

Aujourd’hui, elle risque la peine de mort alors qu’elle était partie en Arabie Saoudite dans l’espoir de réussir sa vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.