Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Economie : L’Afrique cherche à exploiter son potentiel de croissance

Depuis 2000, la croissance africaine progresse à un rythme annuel moyen de 5%, une performance qui s’explique par cinq grands facteurs.

Cette situation est favorisée par une stabilité politique accrue : le nombre de conflits violents est en recul depuis le début du siècle, au profit de la stabilité politique.  De même, les conditions macroéconomique s’améliorent positivement avec les politique budgétaires et monétaires prudentes conjuguées aux allégements de dette ont permis de contenir les déficits publics et réduire l’inflation d’autant que, parallèlement, les reformes ont amélioré l’environnement des affaires ;
Ce n’est pas tout. Il y a aussi la bonne tenue des cours des matières premières. En effet, tout au long des années 2000, les pays africains riches en ressources ont bénéficié  de la hausse de la demande de matières premières, émanant entre autres de la Chine et d’autres économies émergentes. Mais le recul récent des prix se traduit  par une baisse de la croissance.
Même si la crise financière mondiale de 2008-09 a fortement perturbé la donne, les échanges s’effondrant de 24%. Mais les exportations africaines redémarrent depuis 2010, affichant une hausse annuelle moyenne de 8.5%.
 
Pathé TOURE
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.