Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Affaires Lamine DIACK, Petrotim… : Le Forum du justiciable dénonce le musèlement de la Justice

«L’importance de la justice, sa place centrale dans notre démocratie, et le rôle essentiel qu’elle joue dans l’équilibre de la société ne sauraient être discutée ». Telle est la conviction du Forum du justiciable. Dans un manifeste rendu public, hier, Boubacar BA et ses camarades soutiennent qu’ «il y a pas de démocratique, de liberté, ni d’équité, si la justice n’est pas libre ». Sous ce rapport, ils estiment que «l’indépendance de la justice c’est-à-dire l’absence de toute soumission des magistrats dans l’exercice de leur fonction juridictionnelle à des pouvoirs extérieurs, doit être une constance préoccupante». Selon eux, «la justice joue un rôle essentiel pour l’équilibre de la société. Rien ne doit lui faire perdre son éminence, condition de son crédit et son prestige. La nation entière lui doit un respect inaltérable. Toutefois l’on se rend compte que depuis quelque temps, la justice sénégalaise est placée sous les feux de la rampe. Nous assistons actuellement à une justice décriée, mise au banc des accusés, une justice dont l’indépendance est remise en cause ». Pour eux, c’est ce qui justifie la sortie de l’Union des magistrats sénégalais (UMS) qui fustigeait à travers un communiqué les «immixtions intempestives du pouvoir exécutif dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire ». Boubacar BA et Cie en veulent pour preuve le cas des élèves-maîtres. Le Forum du justiciable fustige également «le silence assourdissant » de la justice sur certains dossiers qui interpellent directement ou indirectement l’Etat du Sénégal, comme dans les affaires Lamine DIACK, Petrotim, Arcelor-Mital, Bictogo, les malversations signalées au COUD par l’OFNAC, le Protocole de Rebeuss…

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.