Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Tricherie au Bac : Seynabou THIAM écope 1 an ferme et d’une interdiction d’examen pendant 5 ans

Pour avoir triché au baccalauréat avec son téléphone portable, Seynabou THIAM, élève en classe de terminale a été jugée hier, pour fraude au Bac et a été condamnée à un mois ferme de prison, informe le quotidien «Le Populaire». Elle est aussi interdite d’examen au Sénégal pendant 5 ans. En effet, la jeune fille a été prise en flagrant délit de triche en classe d’examen. C’est ainsi qu’elle a écopé d’une peine d’un an ferme de prison et d’une interdiction d’examen au Sénégal pendant 5 ans. Selon la même source, l’accusée a reconnu les faits en avouant avoir reçu les épreuves corrigées d’un de ses amis. Pour rappel, les faits se sont déroulés le 12 juillet 2016. Nabou, comme l’appellent ses proches avait pris des photos des épreuves de mathématiques à partir de son téléphone portable pour les envoyer à son ami. Ce dernier, après avoir traité les sujets, lui a renvoyé les résultats corrigés sous forme de message sur le même téléphone, nous dit le journal. C’est par la suite qu’elle a été interpellée par une surveillante qui lui a demandé de lui remettre le téléphone car, cette dernière soupçonnait Nabou d’être en train de tricher.  Malheureusement, pour la candidate, les soupçons de la surveillante se sont avérés. Effectivement, la jeune fille détenait sur son portable les épreuves corrigées de mathématiques. C’est alors que le président de jury a été avisé et Seynabou THIAM conduite au poste de police, avant d’être déférée au parquet. Devant le juge, son avocat a pour sa défense plaidé pour une peine d’avertissement car, selon lui, les 5 ans d’interdiction d’examen suffisent largement. Alors que le Procureur lui, avait requis 6 mois dont 3 fermes. Finalement, Seynabou THIAM a été condamnée à un mois ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.