Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Vétusté des installations, privatisation sauvage, bradage du domaine, Absence de politique ferroviaire… : Le train «déraille»

Les cheminots du Sénégal ont, dans le cadre des activités mensuelles dénommées «Les samedis de l’économie», au cours de la rencontre du 9 juillet, à Thiès, fait un certain nombre de propositions pour la relance des chemins de fer dans notre pays. Il s’agit, pour l’Etat du Sénégal, d’injecter des fonds conséquents dans la construction, la réhabilitation et l’entretien des chemins de fer du Sénégal et ensuite privatiser ledit secteur des transports afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle d’antan. Ce qui permettra de redynamiser les villes jadis desservies et ainsi booster la croissance économique tant espérée par les tenants du pouvoir. Et par ricochet, régler la question de l’exode rural, le sous emploi, entre autres. Précisons que « Les samedis de l’économie» sont organisés par Africaine de recherche et de coopération pour l’appui au développement endogène (Arcade), en collaboration avec la fondation Rosa Luxembourg.

Sud Quotidien

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.