Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Sommet Union Africaine : Macky Sall plaide l’autonomisation des femmes

En dépit des progrès réalisés en Afrique au plan politique, souligne le président sénégalais, la question du respect des droits de l’homme reste un maillon faible pour l’image du continent, notamment en ce qui con-cerne les droits des personnes vulnérables que sont les enfants et les femmes en particulier.

Pour le président Macky Sall, au moment où nous célébrons le 30ème anniversaire de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, il est opportun de mettre un accent particulier sur le droit des femmes qui non seulement sont majoritaires dans notre continent, mais sont aussi les plus exposées aux conflits, crises et aux pénibilités de la vie.  Selon lui, promouvoir et respecter les droits des femmes, c’est avant tout leur permettre d’accéder aux instances de prise de décision, leur assurer une éducation et une formation de qualité, lutter contre toutes les formes de discrimination à leur égard et aux violences qui leur sont faites.
«C’est aussi travailler à l’allégement des travaux des femmes, notamment celles du monde rural, conformément aux orientations de l’agenda 2063 et dans l’esprit de notre décision de consacrer l’année 2015 à l’autonomisation des femmes», indique-t-il au cours du sommet de l’UA à Kigali.
Pour sa part, note-t-il, le Sénégal  a mis en place des mécanismes de protection et de promotion des droits des femmes définissant ses droits et sanctionnant les atteintes qui y sont portées. Dans ce cadre, il importe de rappeler, notamment: l’arrêté du 7 janvier 2016 portant création du Comité technique de révision des dispositions législatives et réglementaires discriminatoires à l’égard des femmes et des filles, la traduction de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes dans les six langues nationales; etc.
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.