Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Sénégal : Le PSE est une stratégie modulable, selon Amadou Bâ

Le Plan Sénégal Emergent (PSE) est une vision unique mais une stratégie modulable, a affirmé vendredi à Dakar le ministre de l’économie, des finances et du plan M. Amadou Bâ, en introduction du Point économique de la direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

La rencontre tablait sur les résultats du PSE après deux ans de  mise en œuvre. De l’avis du ministre « en matière de choix public, avance le ministre, le coût d’opportunité des lenteurs ou de l’absence de décision est très élevé, surtout lorsque les attentes des populations sont fortes ». C’est pourquoi, a-t- -il laissé entendre, le gouvernement a adopté le pragmatisme du Président Macky Sall. Ainsi, dès la validation politique du document de référence en 2014, il a entamé avec les forces vives de la nation et le soutien de nos partenaires extérieurs, la mise en œuvre des projets et réformes inscrits dans le PSE pour une croissance forte, durable et inclusive.
Tout en précisant que l’objectif de la rencontre  n’est pas d’amener tous les acteurs présents à avoir la même appréciation des premiers résultats économiques du PSE, M. Bâ estime tout de même que « les agrégats macroéconomiques et sectoriels sont favorables, de même que les évolutions récentes et à court-terme de l’activité économique ».
Selon lui, l’agence de notation américaine Moody’s a classé le Sénégal en tête de 22 pays africains, pour la qualité de ses performances économiques. « Nos perspectives économiques à moyen-long terme, classées positives par les organisations africaines et internationales, sont meilleures que celles d’autres pays du continent pourtant plus riches », souligne encore le ministre pour qui le Sénégal est également l’un des rares pays africains reconnus pour sa capacité élevée de gestion de la dette.
Le Ministre a par ailleurs estimé que, sur instructions du président Macky Sall de mieux communiquer avec les spécialistes et les populations pour lesquelles les décisions sont prises in fine, il a demandé à ses services de s’ouvrir davantage au public pour vulgariser et discuter leurs productions afin de recueillir les avis, commentaires et suggestions des acteurs et d’en faire le meilleur usage dans le cadre de la formulation de la politique économique.
El Hadj Diakhaté
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.