Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Démantèlement d’un gang de cambrioleurs à Dakar et environs

Le Bureau des relations publiques de la police nationale a annoncé vendredi le démantèlement d’un gang de cambrioleurs qui opéraient en plein jour à Dakar et environs.

 Dans un communiqué de presse dont copie est parvenue à l’APS, la Police nationale déclare que la Division des investigations criminelles a réussi à neutraliser toute la bande, après l’arrestation de deux autres brigands qui étaient encore tapis dans l’ombre.

L’arrestation des deux caïds, qui sont des frères, a été rendue possible grâce à la perquisition menée chez l’un d’eux, P. Konaré, très connu des services de la police judiciaire.

Au domicile de cet homme impliqué ‘’dans de multiples vols aggravés’’, les policiers ont découvert ‘’des éléments accablants’’. Il s’agit notamment de plaques d’immatriculation de véhicules, d’un gyrophare de couleur bleue, d’un outil rase-clou, d’un outil pied-de-biche, d’un perceur, des clous en taquets, des cache-nez, des gangs protège-main, des carnets de chèques, des Iphones neufs, des devises étrangères, entre autres.

Son frère O. Konaré a été interpellé en même temps que lui. Tous les deux ‘’vont rejoindre le reste du groupe, car ils viennent d’être présentés au Procureur’’ de la République, selon la police.

Le démantèlement de la bande a commencé à la faveur de l’annonce de l’arrestation, ‘’il y a de cela une dizaine de jours tout au plus’’, de trois individus de nationalité sénégalaise par la Division des investigations criminelles.

Ils ont été appréhendés ‘’pour association de malfaiteurs, vols commis en réunion, avec effractions, usage de violences, d’armes à feux, de véhicules, usurpation de fonction et recel de choses’’.

‘’Des cas de cambriolages commis de la même manière, dénoncés par plusieurs victimes, à la Sûreté urbaine de Dakar, au niveau des commissariats, postes de Police et brigades de gendarmerie, de Dakar, ont permis à la Police de resserrer l’étau autour de A. B. FAYE , né le 07/12/1970 à Dakar, M. DIOP alias LEO, né le 03/06/1983 à Dakar et de S. B NIANG, né le 02/04/1974 à Dakar.’’

Selon la police, les malfaiteurs ciblaient ‘’les maisons huppées’’ et se présentaient ‘’comme étant des policiers, agents de la SDE ou de la SENELEC’’. Ils parvenaient à ‘’tenir en respect les occupants trouvés sur les lieux avec usage de violences, d’armes à feu pour ensuite dévaliser tout bien précieux, notamment des bijoux en or et des téléphones portables’’.

APS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.