Soutien du musicien au président Jammeh : Seydi Gassama taille Ouza Diallo

La dernière sortie du chanteur Ouza contre les organisations de défense des droits de l’homme n’est pas du goût du représentant d’Amnesty international à Dakar. Seydi Gassama qui s’est confié à nos confrères de l’Obs, de fustiger l’attitude du chanteur sénégambien et son parti pris en faveur du président gambien Yaya Jammeh. «Ouza doit arrêter d’insulter les Gambiens


. Voilà un monsieur qui est connu pour ses diatribes contre les dirigeants sénégalais, qui use et abuse de la critique et de la liberté d’opinion et d’expression et qui croit que les Gambiens sont différents de lui, qu’ils sont de sous-hommes qui n’ont pas les mêmes aspirations à la liberté, à la démocratie et au respect de leurs droits humains», fustige le directeur exécutif d’Amnesty international au Sénégal. Ouza, poursuit Seydi Gassama, «peut continuer à délirer et à raconter des absurdités, cela n’arrêtera pas la marche du peuple gambien vers la liberté et la démocratie et, encore moins, le soutien actif du peuple sénégalais au peuple frère de la Gambie».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.