3e EDITION DE LA NUIT DU TATAMI: Le nom du Budoka du Cinquantenaire est…

, SLF: Ce samedi 30 avril 2016, au Théâtre national Daniel Sorano à l’occasion de la 3e édition de la Grande Nuit du Tatami, dès 21 heures, le Sénégal va connaître le nom du Meilleur Budoka du Cinquantenaire.

C’est l’un des enseignements majeurs tirés du point de presse tenu hier mercredi à Sorano, par Senseï Yatma Lô initiateur et coordonnateur de l’Anams (Association nationale des arts martiaux) pour les besoins de cette 3e édition de cette messe réservée aux budokas.

Du coup, 18 disciplines martiales, soit quatre de plus par rapport à l’épisode 2015, vont assurer les démonstrations techniques et produire du spectacle. Pour un total de 300 athlètes. En sus de la présence d’artistes musicaux et de la cérémonie d’attribution des Awards.Pour cela, huit disciplines ont été retenues en raison de leur régularité dans l’organisation de compétitions et de participation à des joutes sur l’international. Il s’agit du judo, ju-jitsu, nanbudo, karaté, taekwondo, kung-fu wu shu, viet vo dao et tir.

Le coordonnateur de l’Anams senseï Yatma Lô informe sur la désignation du Meilleur Budoka du Cinquantenaire: «C’est un collége présidé par Me Souleymane Boune Daouda Diop qui va trancher parmi les six nominés inconnus pour le moment. Trois qui sont toujours en activité via le coaching et trois anciens des arts martiaux sont choisis durant la période allant de 1966 à nos jours. Car justement avant 1966, seules trois arts martiaux étaient pratiqués au Sénégal à savoir: judo, aïkido et karaté.»

Concernant le titre de Meilleur budoka de l’année 2014-2015, on retrouve huit nominés dont le lauréat de l’édition écoulée, Clément Fakhoury. Ce spécialiste du skeet-ball trap fera face, samedi prochain à sept autres concurrents. Il s’agit de Mame Fat Thiaw (karaté), Mamadou Kor (viet vo dao), Moustapha Kama (taekwondo), Junior Diatta (nanbudo), Monica Sagna (judo), Abdoulaye Seck (ju-jitsu) et Doudou Fall (kung-fu).

A signaler que trois arbitres internationales seront aussi décorées. Elles s’appellent Amy Collé Mbengue (judo), Anta Guéye (taekwondo) et Ndoumbé Fall (karaté).

Pour finir, retenez que le théme de cette Nuit du Tatami qui annonce les 8 mois prochains du Budo Beach, est Environnement et protection de la nature. Avec comme parrains principaux: le Ministre des Sports Matar Bâ, Abdoulaye Baldé Ministre de Environnement, Alioune Sarr Ministre du commerce et Mamadou Bâ président de la Fédération nationale de tir et chasse (Fstc).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.