Mecque 2016 : 500 pèlerins supplémentaires pour les voyagistes privés

L’Etat du Sénégal se désengage progressivement de l’organisation du pèlerinage à La Mecque. Pour cette année, il a réduit de 500 pèlerins son quota de 2.000 passagers qu’il a reparti entre 170 organisateurs privés. Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères a présidé hier une réunion d’information avec les associations qui organisent le pèlerinage.

Cette année, l’Etat du Sénégal ne convoiera que 1.500 pèlerins contre 2.000 en 2015. Il n’y aura pas de nouvel agrément. C’est la liste des voyagistes effectifs de 2015 qui sera reconduite. Les 500 restants ont  été repartis entre 170 associations sur 181 voyagistes demandeurs.  Les 11 voyagistes qui n’avaient pas organisé le pèlerinage l’année dernière n’ont pas été retenus. « Nous avons travaillé sur une clé de répartition avec les représentants des voyagistes privés. Les associations qui avaient entre 1 et 20 pèlerins en 2015 ont eu  droit à 4 de plus. Les voyagistes qui avaient entre 21 et 90 pèlerins ont eu 3 de plus. Ceux qui avaient entre 91 et 253 ont eu 2. Et les regroupements qui avaient plus de 253 ont eu 1 pèlerins en sus du quota de 2015 », a expliqué Amadou Kébé, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. A l’en croire, tout le monde a été servi sur la base de cette clé de répartition même si ce sont les bénéficiaires de faibles quotas en 2015 qui sont privilégiés. La plus grande augmentation est 4 et la plus petite 1. « C’est une décision collective », a appuyé Sadibou Seck, un des représentants des voyagistes privés. L’ambassadeur Amadou Kébé précise également qu’il assure actuellement l’intérim, le temps qu’une nouvelle structure qui gérera le pèlerinage soit mise en place sur la base de nouveaux textes.

Pèlerin laissés en rade

S’agissant des pèlerins qui ont été laissés en rade l’année dernière, il informe qu’ils ont  décidé d’inscrire pour le pèlerinage de cette année ceux qui le souhaitent. Et concernant ceux qui veulent le remboursement, note Amadou Kébé, il y a deux aspects : le remboursement des sommes qui ont été payés à la banque et le remboursement du billet d’avion. « Pour le remboursement des sommes versées à la banque, tout le monde a été payé. Il reste maintenant les billets d’avion. La liste des personnes concernées a été communiquée à Sénégal Airline qui est en train de travailler avec le ministère du Tourisme et des Transports aériens pour rembourser le coût du billet. Ce n’est pas facile parce qu’il y a des gens qui n’avaient pas payé intégralement le billet. Ils sont en train de vérifier ceux qui avaient payé totalement le coût du billet qui est de 1.100.000 FCfa », a déclaré le Secrétaire général du ministère de la Justice.

Le Soleil

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.