Gaz naturel du Sénégal : Les estimations passent de 481 à plus de 566 milliards de m3

La compagnie américaine Kosmos Energy a annoncé, hier, le succès du forage de son puits d’évaluation Ahmeyim-2, situé au large des côtes mauritaniennes et sénégalaise, à environ 5 kilomètres au Nord-Ouest. Les nouveaux résultats obtenus font passer les réserves de 481.440.000.000 à 566.400.000.000 m3.

Situé à 200 mètres en aval du puits Tortue-1 testé antérieurement, le puits d’évaluation Ahmeyim-2 a été foré à une profondeur de 5.200 mètres. Kosmos Energy a révélé que les compteurs y ont atteint 78 mètres net de gaz dans les deux réservoirs dont 46 mètres dans le Cénomanien inférieur et 32 mètres de l’Albien sous-jacent. Ce qui démontre de la continuité du réservoir, signe d’une bonne accumulation de gaz naturel. Le communiqué de Kosmos Energy ajoute que ces résultats ont permis de définir la limite du champ et l’extension de la zone de champ de production d’environ 50 à 90 km².

En outre, Ahmeyim-2 démontre la communication de la pression statique entre Tortue-1 et Guembeul-1. Avec les résultats obtenus suite au forage, l’estimation générale des ressources pour le Grand Complexe Tortue a augmenté, de 481.440.000.000 à 566.400.000.000 m3 (17 à 20 Tcf).  

Selon la note, « ce quatrième puits d’exploration et d’évaluation réussi, confirme un taux de succès de 100% dans le système pétrolier crétacé hors-bord » au large des côtes de la Mauritanie et du Sénégal. « Cela démontre, là encore, que Kosmos Energy a ouvert un domaine d’hydrocarbures de classe mondiale. Avec ce puits, nous faisons la preuve d’une ressource suffisante de gaz pour soutenir un projet de gaz naturel liquéfié à l’échelle mondiale », a déclaré Andrew G. Inglis, Pdg de Kosmos. Par ailleurs, ces résultats démontrent « une continuité de réservoir partout dans le champ, et indiquent que Tortue Ouest est un champ gazier grand et simple ».

Déjà le 27 janvier dernier, Kosmos Energy avait annoncé une découverte de gaz au large des côtes de Saint-Louis sur la réserve Guembeul-1, située à 5 km au sud de la zone où a été effectuée la découverte gazière du Tortue-1, en novembre 2015. A l’époque, la compagnie, se basant sur les dernières estimations de la réserve de Tortue-1 (environ 481.440.000.000 mètres cubes), avait déclaré que Guembeul-1 était tout aussi prometteur.

Commentant ces résultats, les responsables de Kosmos Energy, rappellent qu’en tant que « société éthique et transparente, s’est engagée à faire les choses de la bonne manière. Le Code de Déontologie et de Bonne Conduite dans les Affaires de la Société exprime notre engagement à la transparence, l’éthique, les droits de l’homme, la sécurité et l’environnement ».

Le Soleil

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.