L’Etat lance un emprunt obligataire de 150 milliards de f CFA

Le gouvernement de la République du Sénégal va émettre le 21 mars prochain un emprunt obligataire d’un montant de 150 milliards de francs CFA, soit 254,17 millions de dollars, avec une échéance de 7 ans et un taux d’intérêt de 5,9%.

Après des sorties successives fructueuses sur les marchés internationaux, le Sénégal se lance dans une nouvelle opération d’emprunt obligataire, le 21 mars 2016. Cette émission qui aura une échéance de 7 ans et un taux d’intérêt de 5,9% devra permettre à l’Etat du Sénégal de lever des ressources longues auprès des investisseurs publics et privés d’un montant de 150 milliards de f CFA sur le marché Uemoa.

Le ministère des Finances, garant souverain et superviseur de l’emprunt, tient de bonnes béquilles et présage un franc succès à l’émission. L’argentier Amadou Bâ multiplie l’offensive sur les places financières occidentales et asiatiques, et mise sur le potentiel des ressources du marché sous-régional africain.

L’emprunt obligataire sera proposé aux investisseurs en unités de 10 000 francs CFA lors d’une adjudication drivée par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

 

Source : Les Afriques

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.