Macky Sall au Khalife des Mourides : « Je ne ferai rien qui va à l’encontre de l’Islam »

Le président de la République, Macky Sall, a soutenu, hier, devant le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, que le projet de réformes qui sera soumis au peuple sénégalais le 20 mars prochain n’est en rien contre les valeurs et principes de l’islam.
Le chef de l’Etat, Macky Sall, était, hier, à Mbacké Kadior dans le cadre de sa tournée d’information et d’explication de son projet de réformes constitutionnelles.
Reçu par le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, il a voulu être clair et précis. Le projet qui sera soumis au peuple le 20 mars prochain, a-t-il expliqué, renforce nos valeurs et traditions tout en offrant de nouvelles perspectives à notre pays. « Je suis moi-même musulman. Par conséquent, je ne ferai rien qui remettra en cause les valeurs et principes de l’islam », a rassuré le président Sall, rappelant qu’il a justement initié cette tournée auprès des familles religieuses pour expliquer les tenants et aboutissants du projet.
La démarche est claire : ne laisser aucune place à la « confusion, à l’intoxication et à la désinformation ». « Il n’y a rien dans le projet, je dis bien rien, qui va à l’encontre de l’islam », a insisté le président de la République qui a sollicité des prières pour un Sénégal paisible et prospère.  Dans sa réponse par le biais de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre, le Khalife général des mourides a remercié le président de la République pour cette visite de courtoisie.
Serigne Sidy Moctar Mbacké a encouragé le président Sall à poursuivre ses actions en faveur des couches les plus démunies. Le chef religieux a aussi salué tout ce que l’Etat fait en termes d’infrastructures pour moderniser la ville sainte de Touba. « Je me félicite particulièrement de ce qui est fait dans le domaine de l’assainissement. Je réitère aussi les remerciements de la communauté pour la construction de l’autoroute « Ila Touba », s’est exprimé le Khalife général des mourides.

La route Taïf-Mbacké Kadior magnifiée
Dans cette même dynamique, Serigne Sidy Moctar Mbacké a salué la construction de la route Taïf-Mbacké Kadior qui a mobilisé un financement estimé à plus de 3 milliards de FCfa. Deux autres projets d’envergure du chef de l’Etat qui seront réalisés à Touba ont également été magnifiés par le Khalife général des mourides : le projet d’assainissement de toute la zone qui ceinture la Grande mosquée pour 23 milliards de FCfa et le projet de construction d’un hôpital moderne évalué à 8 milliards de FCfa.  « Tout cela mérite d’être salué. Nous allons continuer de prier pour que vous réussissez votre mission à la tête du Sénégal », a dit Serigne Sidy Moctar Mbacké.  Avant de quitter Mbacké Kadior, le président Sall a eu un tête-à-tête d’environ 30 minutes avec le Khalife général des mourides. C’est seulement après qu’il a pris congé de son hôte en direction de Touba où il prévoit de passer la nuit. Mais comme chaque fois quand il vient dans la zone, le président Macky Sall a fait escale à Darou Marnane.  Avec toujours le même objectif : expliquer et apporter des précisions sur son projet de réformes constitutionnelles.               

Abdoulaye DIALLO

Mbacké Kadior vote « Oui »
Derrière les barrières érigées devant le domicile du Khalife général des mourides, une foule immense de sympathisants et de militants de l’Alliance pour la République (Apr). Certains en tee-shirts blancs sur lesquels on peut lire « je vote Oui ». D’autres plus nombreux portent des pancartes véhiculant un message : « Mbacké Kadior vote Oui pour un Sénégal émergent ». Depuis deux semaines, renseigne Sokhna Dieng, le référendum occupe une place centrale dans les discussions entre les partisans du « Oui » et ceux du « Non ». Mais s’empresse d’ajouter notre interlocutrice, Mbacké Kadior a déjà choisi le camp du « Oui ». « Certains veulent animer mais ici tout le monde sait que le Oui va l’emporter », fait savoir Sokhna Dieng.
Mame Diarra est du même avis. « Nous ne savons pas l’ampleur de la victoire. Mais il reste certain que le Oui va l’emporter massivement », soutient Mame Diarra. Pourquoi le Oui va gagner à Mbacké Kadior ? C’est simple, s’exclament les deux filles : « Macky Sall fait du bon travail depuis qu’il est à la tête du pays ».           

      A. DIALLO MBACKE

La forte mobilisation inspire confiance
Le président de l’Apr a officiellement lancé sa campagne pour le triomphe du « Oui » à Mbacké devant une foule en liesse au boulevard Ndoyène de Mbacké, noir de monde. Le député Moustapha Cissé Lô revendique la présence de 100.000 personnes à ce meeting.
Le boulevard Ndoyène de Mbacké est noir de monde. Les militants et surtout les militantes, drapés de T-shirt blanc frappé de l’inscription « Oui » sont surexcités. La foule grouille. Ici, on danse sous les sonorités tirées du répertoire traditionnel. Là-bas, les jeunes esquissent des pas de danse en les harmonisant avec les tubes en vogue. Les cars et les bus continuent de vider leurs contenus jusqu’à 18 heures. Des pick-up et des minicars chargés de baffles diffusent des messages pour un vote massif. Le boulevard Ndoyène déborde. De part et d’autre, des femmes sont assises à même le sol. Les vendeuses de café sont entourées par des clients. Il est difficile de se mouvoir. Les populations ont littéralement envahi le boulevard et ses dépendances. La place est dans une ambiance colorée.  L’effervescence est à son comble lorsque le président de la République arrive à la place où se tient le meeting aux environs de 19 heures passées de quelques minutes. Il est accueilli par des vivats au milieu d’une forêt de pancartes. La forte mobilisation inspire confiance à Moustapha Cissé Lô qui déclare : « Monsieur le président de la République, c’est tout le département de Mbacké qui est mobilisé. Nous avons plus de 100.000 militants ici et qui vous attendaient depuis la matinée ».
Très en verve, le député Moustapha Cissé Lô a revisité le passé de ses relations avec le président de la République. Ce dernier dit-il, l’a rétribué pour son engagement à ses côtés. « Monsieur le président de la République est quelqu’un de reconnaissant. Je ne regrette rien de notre compagnonnage. Vous avez beaucoup fait pour la ville de Touba. Vous avez beaucoup fait pour moi », a poursuivi Cissé Lô qui a aussi remercié Arona Dia. Il a tendu la main à toutes les responsables de la coalition et les responsables Apr. « Nous devons renforcer la coalition Bennoo Bokk Yaakaar à Mbacké. J’ai pardonné tout le monde »,  s’est exprimé Moustapha Cissé Lô. Par la suite, le député Oumar Sarr de Rewmi  a rejeté les arguments de l’opposition qui bat campagne contre les réformes. Il estime que ce camp ne met pas en avant l’intérêt du Sénégal, alors que Gallo Bâ a magnifié le symbolisme du démarrage à Mbacké de la campagne pour le triomphe du « Oui ». « Mbacké s’honore que vous démarriez votre campagne dans le bastion du Mouridisme, de notre cher vénéré Cheikh Ahmadou Bamba. Nous allons nous investir davantage pour que nous triomphions le jour du 20 mars », a assuré Gallo Bâ. Le meeting s’est terminé sur une bonne note. Le président et les autres responsables ont quitté la place à 21 heures passées de quelques minutes. Il est prévu, dans son calendrier, une visite à Taïf, sauf changement de dernière minute.

Idrissa SANE (envoyé spécial) et (correspondant permanent)


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.