Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Prolongement de la Vdn : La 3ème section livrée en fin mars

Le Premier ministre a constaté, hier, le bon déroulement des travaux de prolongement de la Voie de dégagement nord long de 26 km allant du Cices à Tivaouane-Peulh. Cette route permettra de désenclaver plusieurs localités comme Cambérène, Guédiawaye, Daroukhane, Yeumbeul, Malika, Tivaouane-Peulh et Keur Massar. Des localités dont les populations pourront accéder plus facilement au centre de Dakar.

Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a visité, hier, au pas de charge, les chantiers de la Voie de dégagement nord n°2 et n°3 qui va du Cices à Tivaouane-Peulh. Sur le terrain, il a pu constater le bon déroulement des travaux de ce tronçon long de 26 kilomètres qui borde la mer. Le périple a commencé par la zone de recasement de Tivaouane-Peulh. De là, le cortège du Premier ministre s’est ébranlé vers l’échangeur de Malika presque achevé puis vers l’échangeur de Wakhinane Nimzatt. Ici,  les ouvriers sont en train de mettre la dernière couche de bitume.

Au pied de l’échangeur de Golf, non loin de la Cité des enseignants, derrière l’hôpital Dalal Jamm, le Premier ministre a été accueilli par des populations arborant des tee-shirts et brandissant des pancartes appelant à voter « Oui » au référendum du 20 mars 2016. Les travaux de ce tracé qui constitue la 3e section du prolongement de la Vdn long de 17 kilomètres financé par le Fonds kowetien et l’Etat du Sénégal sont achevés à 96 %. Il sera livré en fin mars, selon le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, Mansour Elimane Kane. Le bitume a été posé, les cinq passerelles piétonnes de forme ondulée implantées et les lampadaires posés. Outre les ouvrages d’art, des zones de bordures de plage y seront aménagées ainsi qu’une aire de promenade, des ouvrages d’assainissement, de protection et de traversée souterraine.

Concernant la 2e section appelée Vdn 2 qui part du Cices au Golf club de Guédiawaye, les travaux viennent de démarrer et l’achèvement de ce tronçon de 9 kilomètres est prévu en avril 2017. Au passage du Premier ministre, les ouvriers étaient en train de faire le terrassement pour la fondation de la chaussée de 2×2 voies avec 9 mètres par sens de circulation.

Démarrage des travaux de la Vdn 2

Ce qui fait une largeur circulable de 18 mètres sans oublier une contre-allée qui longera le tronçon. Financé par la Banque islamique de développement, les travaux de la Vdn n°2 comprennent notamment une chaussée de 2×2 voies, des ouvrages d’assainissement, de protection et de traversée souterraine, des ouvrages d’arts spéciaux comme la construction d’un viaduc de près d’un kilomètre de portée, d’un pont en bowstring d’une portée de 350 mètres pour permettre la traversée de la zone du Mausolée de Cambérène, la réalisation de brettelles d’entrée et de sortie sur la Vdn, l’éclairage public, etc. Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres a déclaré que la réalisation de la Vdn va coûter plus de 69 milliards de FCfa et permettra de créer 2.000 emplois. Du fait de la proximité de la mer, Ibrahima Sall, chef de la Division des Travaux routiers d’Ageroute indique que des murs de soutènement avec des enrochements seront réalisés sur les parties les plus exposées. Toujours pour faire face à l’avancée de la mer, le ministre informe qu’une enveloppe de 140 millions de FCfa a été dégagée pour reboiser la bande de filaos.

Le projet de construction de la Vdn s’inscrit dans la politique de décongestion des pénétrantes de la ville de Dakar à travers l’amélioration des conditions de déplacement et la réduction des coûts du transport, explique l’Ageroute. Ce tronçon permettra ainsi de désenclaver plusieurs localités comme Cambérène, Guédiawaye, Daroukhane, Yeumbeul, Malika, Tivaouane-Peulh et Keur Massar. Des localités dont les populations accéderont plus facilement au centre de Dakar.

Le Soleil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.