Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Mutuelle de santé des acteurs culturels : 17.500 adhérents seront subventionnés

La mutuelle de santé des acteurs culturels a officiellement été lancée hier, au Grand Théâtre. L’occasion a été saisie par le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, pour annoncer la subvention 17.500 artistes adhérents à la mutuelle de santé à hauteur de 35 millions de FCfa.

La grande famille de la culture s’est fortement mobilisée, hier, au Grand Théâtre de Dakar, pour prendre part au lancement et à l’assemblée générale constitutive de leur mutuelle de santé. Les acteurs culturels évoluant dans les domaines aussi divers que l’audiovisuel, les arts plastiques, la musique, la littérature, le théâtre, la danse ont marqué leur présence à ce grand événement. Ils ont tous rappelé l’intérêt et l’importance de la mutuelle de santé pour leur survie. En réalité, avec la mise en place de cette mutuelle de santé, par le ministère de la Culture, artistes et acteurs culturels ne seront plus confrontés à des problèmes de prise en charge au plan sanitaire.

Selon le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, cette assemblée générale constitutive de la mutuelle nationale de santé des acteurs culturels est historique à plus d’un titre dans la mesure où les conditions sont désormais réunies pour faire bénéficier aux acteurs culturels des soins et d’accéder à un système d’assurance maladie.  En réalité, il suffit juste de s’inscrire, d’adhérer et de cotiser à la mutuelle de santé. Ainsi, dans le cadre de la mise en place de cette mutuelle, le ministre de la culture, Mbagnick Ndiaye, a même annoncé, au grand bonheur des acteurs culturels, que 17.500 adhérents acteurs culturels seront subventionnés  par son département ministériel.

« Les acteurs devraient cotiser 7.000 FCfa et l’Agence de la couverture maladie universelle à travers l’Etat prend les 3.500 FCfa en charge. Donc les acteurs adhérents à la nouvelle structure doivent payer 3.500 FCfa. Mais pour assouplir davantage cette cotisation annuelle, le ministère de la Culture, dans le cadre de son budget pour 2016, a prévu 35 millions de FCfa pour subventionner, en raison de 2.000 FCfa, tout adhérent », souligne M. Ndiaye. Précisant qu’avec cette contribution de son département ministériel, l’acteur culturel adhérent, au lieu de payer 3.500 FCfa, ne payera juste que 1.500 FCfa. S’adressant aux acteurs culturels, M. Ndiaye indique que « cette mutuelle de santé ne sera que ce que vous en ferez. Elle ne réussira que par votre engagement et votre esprit de solidarité ».

« Les institutions que nous représentons avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale ne sont là que pour encadrer le processus et apporter leur appui technique et financier, conformément aux textes. Mais la gestion et la pérennité de la mutuelle sont de la responsabilité des adhérents et bénéficiaires », dit-il.

Combattre la précarité

Co-présidant la cérémonie de lancement de la mutuelle des acteurs culturels, le ministre de la Santé et l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, indique que la mise en place de cette mutuelle de santé marque le début de la résolution de la douloureuse question de la prise en charge médicale des acteurs de la culture.

Réaffirmant sa volonté de poursuivre la collaboration avec le ministère de la Culture, Mme Seck engage l’Agence de la Cmu à encadrer le développement de la mutuelle de santé des acteurs culturels et à ne ménager aucun effort pour l’aider à obtenir les succès éclatants. Pour le ministre de la Santé, la promotion des mutuelles de santé offre  aux populations évoluant en  dehors du secteur formel  la possibilité d’accéder à une couverture, en cas  de maladie, au même titre que les agents de l’Etat et les employés du secteur privé. Aussi, salue-t-elle, la pertinence de l’option qui a été prise d’articuler le fonctionnement de la mutuelle de santé des acteurs à celui des mutuelles de santé communautaires.

Le président de l’Association des artistes comédiens du Sénégal (Arcots), Pape Faye, a lancé un appel à tous les artistes des différents secteurs à se mobiliser avec force, avec leurs conjoints, pour s’inscrire massivement à cette mutuelle nationale de santé des acteurs culturels via leurs organisations. « Unis, nous resterons forts, unis, nous vaincrons le mal et combattrons la précarité qui anime souvent des artistes et acteurs culturels du Sénégal », souligne Pape Faye.

Maguette Guèye DIEDHIOU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.