Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

PETROLE : Cairn Energy annonce un potentiel de 5.200 barils/jour sur le puits SNE-3

Après le succès connu par Cairn sur le puits SNE-2 en tout début d’année avec les résultats des tests de production estimés à une production quotidienne de 8.000 barils par jour, la société britannique annonce que les tests du puits SNE-3 sont concluants avec un potentiel pouvant aller jusqu’à 5.200 barils/jour.

Dans un communiqué, Cairn Energy a annoncé, hier, que le programme d’essais sur le puits SNE-3 offshore au large des côtes du Sénégal a réussi. Selon la compagnie, après le forage, le carottage et des essais aux tiges, l’opération a été effectuée avec succès, sans aucun dommage.  Le puits est actuellement bouché et abandonné, précise la même source, soulignant que l’étude de l’ensemble de données recueillies est en cours. Les premiers résultats ont révélé, après deux tests de souches de forage effectués dans les réservoirs supérieurs, un potentiel pouvant aller jusqu’à 4.500 barils de pétrole par jour  sur une période de 24 heures.

Une zone supplémentaire de 5,5m a été ajoutée à un taux commun de 5.200 barils par jour sur une période de six heures. « Cairn est satisfait des débits du dernier puits dans le programme d’évaluation au Sénégal. Ceux-ci valident le potentiel d’échelle et de la croissance du champ SNE. Les résultats ont démontré une capacité des réservoirs supérieures à l’écoulement et à des taux commercialement viables et nous attendons, avec impatience, les résultats du BEL-1 qui commencera ses opérations dans peu de temps », a déclaré, à Energy-pedia, Simon Thomson, de la direction de Cairn Energy. L’étude a également confirmé une qualité identique de l’huile d’API comme en témoigne SNE-1 et SNE-2. La ressource estimée pour le champ SNE est toujours en cours de révision et une mise à jour doit être déclarée à des résultats primaires de l’entreprise le 15 de ce mois.

En janvier dernier, Cairn Energy annonçait avoir découvert du pétrole sur son puits SNE-2 situé à 1.200 mètres de profondeur à une centaine de kilomètres des côtes sénégalaises. La production sur ce deuxième puits est estimée à environ 8.000 barils jour. Cairn Energy s’est installé au Sénégal via sa filiale Capricorn Senegal Limited qui détient des permis couvrant une superficie d’environ 7.490 kilomètres carrés répartie en trois blocs: Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Offshore profond. Ces permis sont détenus à 40 % par Cairn Energy en association avec la compagnie nationale sénégalaise Petrosen (10 %), l’américain ConocoPhillips (35 %) et l’australien FAR (15 %).

M. GUEYE


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.