Textile : le chinois C&H Garment Company va construire une usine au Sénégal

Déjà présenta au Rwanda, la compagnie textile chinoise C and H Garment Company veut installer une usine au Sénégal. L’unité industrielle devrait ouvrir ses portes dès l’an prochain à Diamniadio.

Le groupe chinois C&H Garment Company compte construire dans le courant de l’année 2016 une unité de confection de vêtements au Sénégal pour un investissement de près de 25 millions de dollars. Les premiers containers devraient sortir de l’usine pour être expédiés aux Etats-Unis et dans le reste du monde en juillet 2016.

L’usine sera implantée dans le Parc industriel de Diamniadio (40 km à l’est de Dakar), dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE). Un mémorandum d’entente a été signé dans ce sens, à Dakar, entre l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (Apix) et les responsables de C&H Garment Company. Cette compagnie est déjà active au Rwanda où elle compte 200 employés.

Dans un premier temps, l’usine devrait générer 1 000 emplois entre janvier et juin 2016 pour aller graduellement vers 5 000 emplois, ont annoncé Mountaga Sy, directeur général de l’Apix, et Mme Helen Hai, cofondateur du groupe C&H, à l’issue de la cérémonie.

Une usine à la plateforme de Diamniadio

Selon un communiqué de l’Apix, « outre la contribution à la valorisation de la plateforme de Diamniadio, cette unité devrait densifier le tissu industriel, créer un cadre de sous­-traitance avec le secteur privé local et diversifier les exportations ».

Selon le ministre sénégalais chargé du suivi du PSE, Abdoul Aziz Tall, la petite industrie textile locale n’a rien à craindre de l’arrivée des Chinois,

« le gouvernement ne prendra jamais de décisions avec des partenaires étrangers qui se traduiront par un étouffement des industries locales. Il n’y a aucune crainte à ce niveau ».

L’investissement de C&H Garment Company est le premier d’une série de réalisations au Sénégal dans le secteur industriel, a assuré Helen Hai. La délégation chinoise qu’elle conduisait a effectué une visite sur le site du Parc industriel de Diamniadio pour voir l’état d’avancement des travaux d’aménagement.

 

Source : Jeune Afrique

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.