Vidéo : Sauver la mère et l’enfant, l’ambition de NEST, entreprise sénégalaise

Au Sénégal, les chiffres de la mortalité maternelle font froid dans le dos : 392 femmes – sur 100 000 naissances – décèdent au moment ou à la suite d’un accouchement. Un taux de mortalité 40 fois plus élevé qu’en France. Pour répondre à cette urgence sanitaire, Khadidiatou Nakoulima, diplômée de l’Ecole des mines, a ouvert en 2012 un centre médical dédié à la mère et à l’enfant. Chez NEST, la prise en charge est rapide et peu onéreuse par rapport aux cliniques privées. Le centre est aussi une alternative aux hôpitaux publics, peu conformes, aux normes d’hygiène et en sous-effectifs.

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.