SOCIÉTÉ


Les imams et oulémas de la ville de Saint-Louis n’oublieront pas de sitôt le jeudi d’hier. En effet, Mansour FAYE a dégainé six billets pour le pèlerinage à la Mecque aux imams, oulémas et à la fédération des daaras. L’association des imams et oulémas de Saint-Louis a obtenu 3 billets, la fédération des daaras a en 2 et le sixième est destiné aux « Ndéyi daaras ». L’édile de la ville tricentenaire a procédé à la remise de ses titres de voyage lors d’une cérémonie de rupture du jeûne offerte aux religieux de la commune. Représentant l’imam ratib de Saint-Louis à cette soirée tenue dans un hôtel de la place, El Hadji Mansour Faye, par ailleurs ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a ensuite sollicité des prières pour la réussite des projets et chantiers du président, Macky Sall et des prières pour le peuple, « pour un Sénégal de paix, de tolérance et de solidarité ». Les heureux bénéficiaires n’ont pas manqué de se réjouir de ce geste du maire Mansour FAYE.        ...

Cet article Saint-Louis : Mansour FAYE distribue des billets pour le pèlerinage à la Mecque est apparu en premier sur Walfnet.

Saint-Louis : Mansour FAYE distribue des billets pour le pèlerinage à la Mecque


Sept bateaux battant pavillon chinois ont été arraisonnés par la Marine nationale au large des eaux sénégalaises, a annoncé, jeudi, la Direction de l’information et des relations publiques des Armées (DIRPA). Dans un communiqué parvenu à l’APS, la DIRPA précise que ces bateaux devraient arriver à la Marine ce soir, à 23 heures. La réception des navires se fera demain matin (vendredi), à partir de 9 heures, à la Marine.

PECHE: ARRAISONNEMENT DE BATEAUX CHINOIS PAR LA MARINE NATIONALE


XALIMANEWS – Après plusieurs jours dans la tourmente, Houlèye Mané tient enfin sa défense. Accusée de diffusion d’images obscènes sur la personne du chef de l’État, elle peut désormais compter sur Maîtres Assane Dioma Ndiaye, Babacar Ba du forum du justiciable et Seydi Gassama, pour s’en assurer. Une aide qui va apporter une petite lueur […]

Caricature du Président Macky Sall : Houlèye Mané tient ses avocats



  Attraite à la barre de la Chambre criminelle de Dakar pour le crime d’infanticide, Aïda Mbodji encourt dix ans de travaux forcés. Elle avait contracté une grossesse hors mariage et a abrégé la vie de son nouveau-né avant de l’enfoncer dans un trou d’eaux usées. C’est le 20 juin prochain qu’elle sera édifiée sur son sort. Mère de 8 enfants, Aïda Mbodji a mis fin aux jours de son 9ème bébé. Tombée enceinte des œuvres de son amant, cette épouse d’émigré ne voulait pas être la risée de son quartier. Domiciliée à Guédiawaye, elle a accouché en catimini, le 1er avril 2011, d’un enfant de sexe masculin. Elle l’a solidement enroulé dans un pagne avant de l’enfoncer dans un trou d’eaux usées. Après son forfait, Aïda Mbodji est rentrée tranquillement chez elle, comme si de rien n’était. Comme un crime n’est jamais parfait, l’enfant a été retrouvé le lendemain. C’est le chef de quartier de ladite localité qui a informé les policiers de la découverte d’un nouveau-né dans un égout d’eaux usées....

Cet article Mère de 8 enfants, Aïda MBODJI tue son nouveau-né issu d’une relation adultérine  est apparu en premier sur Walfnet.

Mère de 8 enfants, Aïda MBODJI tue son nouveau-né issu d’une relation adultérine 


Ramadan rime avec solidarité, entraide. En ce mois béni, plusieurs personnes, de manière individuelle ou en groupe, s’investissent dans la distribution de repas de rupture du jeun à des croyants, chaque soir. De l’eau fraîche, des dattes, du pain et du café, bref tout y passe. C’est à ce titre que des marmites de café Touba, visibles un peu partout dans des coins de rue à Dakar, notamment dans la banlieue, ornent le décor. Ici, à quelques heures de la rupture du jeun, des jeunes s’activent dans la préparation de café Touba qu’ils offrent gratuitement aux personnes qui en ont besoin, mais également à celles que l’heure de la rupture trouve loin de chez eux. De grandes marmites sur le feu vif, les jeunes Baye Fall préparent le café en chantant des zikr (invocations). Au tour de ces marmites, il y a plusieurs seaux en plastique qui contiennent du café déjà filtré et préparé. Nous sommes au terrain de football de la cité ISRA (Thiaroye Azur). Selon le jeune Landing...

Cet article Le Café Touba  gratuit à l’heure de la Rupture : quand le jeûne inspire la solidarité est apparu en premier sur Walfnet.

Le Café Touba  gratuit à l’heure de la Rupture : quand le jeûne inspire la solidarité


Le réchauffement climatique est responsable de l’augmentation de la fréquence des tempêtes extrêmes qui ont plus que triplé ces 35 dernières années au Sahel, révèle une étude. «On s’attend à ce que le réchauffement climatique provoque des tempêtes plus importantes, mais nous avons été choqués de voir la rapidité des bouleversements dans cette région d’Afrique», […]

Climat : Au Sahel, les tempêtes extrêmes ont triplé en 35 ans



Souleymane Gilbert Sène, coordonnateur du Programme de développement de la sécurité alimentaire et de l’agro-écologie à Caritas Sénégal, a souligné mardi à Kaolack (centre) la nécessité de travailler davantage à réduire les effets du changement climatique sur la production agricole. «Le changement climatique est une réalité. C’est un problème qu’on ne peut pas résoudre par […]

Plaidoyer pour une réduction des effets du changement climatique


Ca a fait chaud ce mardi à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar. Non contents d’être restés huit mois sans bourse, les étudiants du département d’Anglais ont parlé dans une autre la langue que celle de Shakespeare.   De grosses pierres jetées par terre, des bâtons et des pneus brûlés qui jonchent les rues campent le décor, empêchant du coup les véhicules de circuler. L’intérieur des facultés ne sont pas épargnés par ces traces d’affrontements entre policiers et étudiants. Le constat est le même dans l’espace situé entre la Faculté de médecine et le Rectorat. Un groupe d’étudiants, armés de pierres, font dévier les véhicules et les personnes étrangères des lieux. Par souci d’être infiltrés, seuls les journalistes détenteurs de carte professionnelle peuvent circuler librement. Les grévistes laissent entendre : «trop, c’est trop. On n’en peut plus. Nous voulons nos bourses». Dans la foulée, une voix féminine se lève : «Nous sommes restés huit mois sans nos bourses. Nous ne pouvons pas continuer dans cette situation. C’est bientôt les examens et nous...

Cet article Huit mois sans bourse : Des étudiants brûlent et cassent tout est apparu en premier sur Walfnet.

Huit mois sans bourse : Des étudiants brûlent et cassent tout


Poponguine a refusé du monde à l’occasion de la 129ème édition du pèlerinage marial placée autour du thème : «Marie, mère et éducatrice : modèle pour nos familles et nos communautés.» Occasion saisie par le clergé pour diagnostiquer les maux dont souffre la société sénégalaise. La montée de la violence et de la délinquance inquiète l’Eglise catholique sénégalaise. Ses responsables ont saisi l’opportunité de la 129ème édition du Pèlerinage marial de Poponguine pour exprimer leurs craintes mais aussi pour exhorter les fidèles à changer de comportement par le culte de la prière, du civisme, du pardon et du service du prochain. D’après Monseigneur Jean Pierre Bassène, Evêque de Kolda qui célébrait la messe solennelle, hier, «il y a une montée de la violence et de la délinquance car il y a une démission de la société en matière d’éducation. Beaucoup de personnes souffrent de la malchance d’une famille désunie. Il convient d’éduquer le cœur». Autres tares de la société dénoncées par l’Evêque de Kolda, l’individualisme et l’incivisme. «Dans la conjoncture, l’individualisme a gagné du...

Cet article Recrudescence de la violence, délinquance, incivisme… : L’Eglise met le doigt dans la plaie est apparu en premier sur Walfnet.

Recrudescence de la violence, délinquance, incivisme… : L’Eglise met le doigt dans la plaie




XALIMANEWS – La 126ème édition du pèlerinage marial de Popenguine s’est tenue sans anicroche et dans la discipline. Lors de la cérémonie officielle, Le Cardinal Théodore Adrien Sarr a invité, ce lundi, la jeunesse à se mettre au service du Sénégal en cultivant l’esprit de discipline, du dialogue, du travail et du respect des institutions […]

Popenguine 2017 : Un pèlerinage marial dans la discipline


XALIMANEWS – Les sketchs diffusés sur le petit écran à l’heure de la rupture du jeûne sont loin de plaire à certains religieux. En effet, ils critiquent la diffusion de ces séries télévisés, notamment à l’heure du rupture. Pour Oustaz Omar Sall, en période de jeun, les humoristes doivent prendre congé. Car œuvrant dans le […]

Ramadan : Les sketchs télévisés critiqués par des religieux



XALIMANEWS – C’est le choc en banlieue. Porté disparu depuis quelques jours, le jeune Amadou Diallo, âgé de 8 ans a été retrouvé mort, dans un container. La découverte du corps sans vie du jeune garçon, provoque tristesse et consternation chez les habitants de la commune de Mbao. Une enquête a été ouverte.

MBAO : Un enfant de 8 ans retrouvé mort dans un container


Les prochaines échéances électorales au Sénégal, dont les législatives du 30 juillet prochain, vont constituer ’’un indicateur important de maturité démocratique du Sénégal », a estimé, lundi, à Popenguine (Mbour), l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye.   Intervenant lors de la cérémonie officielle de clôture de la 129e édition du pèlerinage marial de Popenguine, il a dit que les prochaines échéances électorales à venir représenteront « un indicateur important de maturité démocratique du Sénégal ».   Aussi, « en communion avec tous les croyants », il dit recourir à la prière et à Dieu, « pour des élections apaisées, transparente et démocratiques ».   L’archevêque de Dakar a salué les dispositions prises dans ce sens par les autorités compétentes, il a fait appel « à la responsabilité citoyenne de chacun, pour que l’intérêt commun l’emporte, au bénéfice des populations sénégalaises ».   « Il appartient à chaque citoyen de prendre la mesure de sa responsabilité personnelle, en accomplissant son devoir de vote en toute cohérence et en toute objectivité, dans le respect, la sérénité et la paix », a lancé l’archevêque...

Cet article L’archevêque de Dakar : « Les prochaines élections seront un indicateur de maturité démocratique’’ est apparu en premier sur Walfnet.

L’archevêque de Dakar : « Les prochaines élections seront un indicateur de maturité démocratique’’


Des milliers de fidèles catholiques du Sénégal et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest sont arrivés au 129e pèlerinage marial de Popenguine (ouest) prévu dimanche et lundi. Le pèlerinage marial se tient chaque année dans ce village situé à près de 70 kilomètres au sud de Dakar et classé par l’Etat du Sénégal parmi la dizaine de « cités religieuses » du pays. Le pèlerinage marial de Popenguine est l’un des plus importants rassemblements religieux au Sénégal. La commune qui l’accueille est un exemple de communion – comme d’autres localités – entre chrétiens et musulmans au Sénégal, qui cohabitent dans l’harmonie. Les pèlerins affluent depuis samedi vers ce village. La plupart d’entre eux arrivent par voitures. D’autres ont choisi de venir en pèlerinage à pied. « Nous avons décidé, mes amis et moi, de marcher jusqu’à ces lieux saints. C’est une tradition sacrée, que nous tenons à perpétuer », se réjouit Dib Cor Sène, marchant au milieu de dizaines de personnes en provenance de Nguékhokh, une commune située près de Popenguine. Comme de nombreux pèlerins,...

Cet article Des milliers de fidèles au pèlerinage marial de Popenguine est apparu en premier sur Walfnet.

Des milliers de fidèles au pèlerinage marial de Popenguine



170 sénégalais sont rapatriés de la Libye. Ils sont arrivés  jeudi dernier. 180 autres sont attendus le 6 juin prochain. Sory Kaba, directeur des sénégalais de l’extérieur magnifie ainsi le travail de l’Etat du Sénégal et promet un dispositif de réintégration économique et social pour offrir à ces derniers de la perspective. Boubacar Seye Président de « Horizon sans frontière », qui n’est pas du même avis que M Kaba, demande à ce dernier d’avoir « un peu de respect pour le peuple sénégalais et de la diaspora ». L’éternel duel à distance entre Sory Kaba et Boubacar Seye se poursuit. Rarement, pour ne pas dire jamais, les deux hommes n’ont eu une position commune sur le sort des migrants sénégalais. Cela s’est fait ressentir encore sur les ondes de la radio Rewmi fm (97.5). Invité à se prononcer sur ce rapatriement, le directeur des Sénégalais de l’extérieur s’est félicité du travail du gouvernement dans ce sens avec le concours de l’Organisation Internationale des Migrations (Oim). Selon lui, la demande de rapatriement de ces...

Cet article Rapatriement de Sénégalais de la Libye : Sory Kaba se félicite, Horizon sans frontière accuse… est apparu en premier sur Walfnet.

Rapatriement de Sénégalais de la Libye : Sory Kaba se félicite, Horizon sans frontière accuse…


XALIMANEWS – Venus de la frontière, une horde d’encagoulés viennent d’encercler le village de Lafia, situé près de Kossanto. Les habitants de cette partie de la ville de Kédougou, dans le désarroi total, ont lancé un cri de détresse. Mis au parfum, le maire de Kossanto, M. Mamady Cissokho a alerté la gendarmerie qui, selon […]

Attaque à Kédougou: le village de Lafia encerclé


XALIMANEWS – La journée a été chaude, ce vendredi, entre les populations du village de l’ex président gambien, Yaya Jammeh et les forces de sécurité sénégalaises. En effet, sorties dans les rues pour manifester, la population de Kanilai exige le départ immédiat de la mission sénégalaise. Une vive confrontation s’en est suivie, occasionnant une blessure […]

Gambie: Les forces de sécurité sénégalaises “No grata” ?



XALIMANEWS – Accompagnés de leurs encadreurs, nos jeunes compatriotes, qui ont honoré le Sénégal au concours international de récitation et de mémorisation du Coran en Malaisie, ont été reçu par le président de la république, Macky Sall. Après un Ndogou copieux offert par la présidence, nos vainqueurs sont repartis avec 10 millions CFA pour Mouhamed Moudjtaba […]

Audience présidentielle: Mohammed Diallo et Mame Diarra Ngom récolte des millions au palais!


 Une affaire en chasse une autre.  Les scandales se succèdent à un rythme qui ne permet guère  aux citoyens de voir clair. Seulement, pour cette nouvelle affaire, plus d’un Sénégalais aimeraient que la lumière soit faite. «Quand je fais le vidange de ma propre voiture, ça n’a jamais dépassé 35 000F CFA. Il n’y a jamais eu de factures de moins de 100 000 FCFA. Quand les pneus sont changés, ils vont vite les récupérer pour les revendre et mettre l’argent dans leurs poches. J’ai demandé une facture pro forma à la société qui a vendu les voitures à l’Assemblée pour savoir le montant des quatre pneus réellement, c’est facturé à 521 400 F CFA hors Tva, une différence de 279 230 F CFA». Ce n’est pas un Sénégalais lambda qui parle d’une sombre affaire l’ayant opposé à un mécanicien peu scrupuleux. Il est question de la représentation nationale, du contribuable sénégalais et d’une mauvaise pratique pour ne pas d’une arnaque. El Hadji DIOUF  qui est juriste sait mieux que quiconque les...

Cet article Accusations de Me El Hadji DIOUF : qui pour mener une enquête est apparu en premier sur Walfnet.

Accusations de Me El Hadji DIOUF : qui pour mener une enquête


Alors qu’un vent de crispation secoue souvent les relations entre le Sénégal et la Maurita­nie, le représentant du Khalife général des mourides à Nouakchott prodigue ses conseils pour permettre l’établissement de rapports sincères, apaisés et du­ra­bles entre les deux voisins. «Mettre en avant le dialogue et la concertation permanente.» C’est la proposition du guide religieux, Serigne Sidy Mbacké, pour mettre fin aux crises cycliques qui secouent souvent les relations entre le Sénégal et son voisin mauritanien. Le fils de Serigne Mourtalla Mbacké, qui faisait face à la presse hier à Saint-Louis où il séjourne, invite les deux peuples et surtout les deux chefs d’Etat à mettre en place des mécanismes de discussions permanentes pour arriver à établir une relation apaisée. Selon le guide religieux, qui vit en Mauritanie depuis plus d’une décennie sur conseil de son père, et qui dit avoir reçu la bénédiction et l’assentiment de tous les différents khalifes de Serigne Touba qu’il représente dans ce pays, le Sénégal et la Mauritanie sont liés «par des relations séculaires...

Cet article Le représentant du Khalife général des mourides à Nouakchott invite «Les Présidents Sall et Aziz » à gérer leur divergences est apparu en premier sur Walfnet.

Le représentant du Khalife général des mourides à Nouakchott invite «Les Présidents Sall et Aziz » à gérer leur divergences



La communauté éducative de Sédhiou est dans l’émoi suite à la découverte, hier, jeudi 1er juin, du corps du jeune élève Issa Bâ. Il a été retrouvé pendu dans les buissons non loin du chemin qui mène à N’dongane. Il était en classe de seconde où il a obtenu une moyenne de 13,05 avec un classement de 6ème. Aucun indice n’est encore disponible pour élucider les circonstances de cette mort atroce d’autant que le garçon était calme et n’avait pas d’antécédent contradictoire connu avec qui que ce soit, rapportent ses proches. Une enquête est ouverte pour en savoir davantage. Après une absence prolongée depuis mardi et qui intriguait ses camarades, l’administration de son lycée et sa famille, des appels à la recherche sont lancés partout dans la commune de Bounkiling et ses environs. Le jeune Issa Ba n’a été finalement retrouvé qu’hier, jeudi 1er juin, en fin d’après-midi, le corps sans vie accroché à un arbre au moyen d’une corde. Tout porte à croire que le jeune élève se serait...

Cet article SEDHIOU : élève en classe de seconde, il se pend dans des buissons est apparu en premier sur Walfnet.

SEDHIOU : élève en classe de seconde, il se pend dans des buissons


XALIMA NEWS – 10ans ! C’est la peine infligée à Matar Fall et Alioune Diop. Poursuivis pour association de malfaiteurs, transport des personnes pour un travail forcé assimilé à l’esclavage et escroquerie, les prévenus ont comparu devant le Tribunal correctionnel de Dakar, ce vendredi, pour répondre de leurs actes. Selon le procureur, ils ont usé […]

Les convoyeurs de domestiques en Arabie Saoudite risquent 10 ans de prison


En période de Ramadan, beaucoup de consommateurs se ruent vers les grandes surfaces. Toutefois, certaines en profitent pour écouler des produits dont les dates de péremption sont soit dépassées soit à quelques jours du délai prévu. Pour faire face à cette pratique, le Vice-président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), Momath Cissé, appelle l’Etat à corser les peines.

 Le mois de Ramadan est un moment propice pour les vendeurs de nourriture, notamment pour les grandes surfaces. Cependant, certaines d’entre elles en profitent pour écouler des produits qui ont dépassé la date limite d’utilisation ou de consommation ou qui sont à quelques jours de la date de péremption. En cette période de jeûne, les gens font recours aux grandes surfaces pour rechercher de la qualité. Le consommateur sénégalais cherche le rayon le plus approprié. Mais parfois, cette qualité n’y est pas ; des produits sont des fois, soit périmés, soit mal conservés. ‘’Si les corps de contrôle sont saisis, des sanctions vont être prises. Elles peuvent aller du retrait de la marchandise, jusqu’à la saisie du Procureur de la République, si le produit a entraîné mort d’homme. Nous attirons l’attention des autorités pour que les sanctions au niveau des services d’hygiène soient corsées. C’est vraiment le moment de relever les amendes’’, plaide le Vice-président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), Momath Cissé.

Certes, des sanctions sont prévues pour le législateur sénégalais et qui émanent de l’autorité principale à savoir les Services d’hygiène, mais, M. Cissé, joint par EnQuête, estime qu’elles ne sont pas assez dissuasives. Par contre, le défenseur des consommateurs trouve que la punition de la Direction du Commerce intérieur est plus affligeante. Parce qu’elle peut aller de l’amende jusqu’à la saisie du Procureur. Le Vice-président de l’Ascosen signale aussi que leur association a eu, par le passé, à faire un contrôle et à épingler ces grandes surfaces. ‘’C’est pour cela qu’on sensibilise les consommateurs de ces marchés qui, en général, sont informés. Quand on va dans ces grandes surfaces, on paie le prix. Les clients qui sont ciblés sont des gens qui sont un peu éduqués. Ils doivent être plus vigilants, en regardant la date des produits, leur composition, leur date de péremption, si c’est halal etc.’’, recommande M. Cissé.

Hormis ces mesures coercitives que doit prendre l’autorité centrale, l’adjoint de Momar Ndao appelle les investisseurs à former leur personnel sur la gestion des stocks dans ces grandes surfaces. ‘’Je demande à ce que les investisseurs prennent la peine de former les gens. Parce que, quand on n’a pas une bonne formation, gérer toutes ces denrées de première nécessité au jour le jour, peut poser des problèmes. Car, à chaque fois, il faut passer dans les rayons, regarder les produits qui sont périmés et les enlever, remettre ceux qui sont propres à la consommation. Il faut les former sur la gestion de stocks’’, a-t-il suggéré.

Créer des volontaires de la consommation

Le mois de Ramadan est aussi, selon Momath Cissé, l’occasion de sensibiliser les consommateurs et leur dire de faire attention à ce qu’ils achètent. ‘’Si on entre dans une grande surface, le premier réflexe, c’est de se dire qu’il peut y avoir des produits impropres à la consommation. Il ne faut pas croire que c’est une grande surface, donc, ce sont des professionnels. Il peut y avoir, par moments, des choses qui peuvent échapper ou bien, c’est fait intentionnellement. Dans ce cas, le réflexe, c’est de regarder l’emballage’’, conseille-t-il. De même, le client doit toujours conserver son ticket de caisse pour au cas où son produit est avarié, revenir pour faire des réclamations. ‘’Il faut une sensibilisation sur la conservation de  ce ticket. Parce que sans cela, il est difficile de remonter l’information et d’impliquer la responsabilité de la grande distribution’’, déclare M. Cissé.

A côté de ces rayons de vente de denrées de première nécessité, le Vice-président de l’Ascosen déplore le fait qu’on expose, sur certaines artères de la capitale, les produits de consommation sous le chaud soleil. ‘’Or, avec certains emballages, cette nourriture qui devait être conservée au froid devient inapte à la consommation. Je pense que les Services d’hygiène et la direction du Commerce veilleront à la santé des populations’’, souhaite-t-il. D’ailleurs, c’est le lieu pour lui d’augmenter l’effectif des services d’hygiène. ‘’Nous le demandons toujours ; il faut que leurs moyens soient augmentés. À la direction du Commerce extérieur, en tant que défenseurs de consommateurs, nous demandons qu’on crée des volontaires de la consommation. Ces derniers seront installés dans chaque quartier. Ainsi, les vendeurs sauront qu’il y a un œil externe qui observe. Or, cette direction n’a pas l’effectif pour être partout, de même que les Services d’hygiène’’, conclut Momath Cissé.


Produits périmés dans les grandes surfaces: L’ASCOSEN veut des sanctions corsées(Dakarmatin)



Ils ont vécu l’enfer en Libye. Eux, ce sont les migrants sénégalais rapatriés du pays de Kadhafi. Un premier groupe de 171 personnes est arrivé à l’aéroport Léopold Senghor hier, jeudi 1 juin. Un second (180) est attendu le 6 juin.

Les premiers arrivés ont raconté leur calvaire. "En Libye, à tout moment on peut t’attraper et te cribler de balles. J’ai vu des gens froidement assassinés", confie El Hadji Ali Savané, un des rapatriés.

Originaire de Tambacounda, cet ancien étudiant de l’Université Cheikh Anta Diop dit avoir été emprisonné pendant 3 mois. Et pourtant, jure-t-il, aucune infraction ne lui a été reprochée.

Il rembobine : "Le jour où on m’a amené en prison, on m’a réveillé en plein sommeil. Je suis arrivé en Libye au mois de janvier dernier. Malheureusement, je n’ai pas pu travailler là-bas. Le racisme est une réalité en Libye. Les Noirs ne sont pas bien vus. Ils sont souvent agressés, rackettés et même tués."

Savané indique que les migrants sont écartelés entre le risque de croiser les "bandits qui vous attrapent pour demander un rançon à ta famille" ou de tomber dans les filets de la police qui vous envoie dans leurs prisons où tu vis le martyre.

Daouda Dramé, 29 ans, acquiesce : "J’ai fait presque un an et demi en Libye. J’y ai rencontré beaucoup de difficultés. C’est ce matin (hier, jeudi 1 juin), en revenant à Dakar, que je suis sorti de prison. J’y ai laissé 80 Sénégalais. L’Etat du Sénégal  doit faire des efforts  pour leur venir en aide."

Venu assister à leur arrivée, le directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, promet que le gouvernement ne les abandonnera pas. Comme pour tous les rapatriés volontaires, dit-il, il est prévu un dispositif de réinsertion économique et social.

SENEPLUS


171 sénégalais rapatriés de Libye: ” Nous avons vécu l’enfer”


XALIMA NEWS – Partis trouver un avenir meilleur, c’est la guerre et l’esclavage qui ont accueilli nos compatriotes en Libye. D’aucuns racontent avoir vécu des situations presque invivables. Ainsi, sur leur demande ils ont été ramenés par l’Organisation internationale pour les migrations en collaboration avec les autorités sénégalaises même s’ils sont venus avec les poches […]

Rapatriement des Sénégalais de Libye : Une vraie mission de sauvetage !




Encore une promesse non tenue. L’Etat du Sénégal, par la voix du ministre de la Santé, avait promis de mettre à disposition des malades devant subir la radiothérapie, le matériel nécessaire. Il avait promis que les équipements seraient en place, au plus tard, à la fin du mois de mai 2017. Mais un tour au niveau de l’hôpital Aristide le Dantec, un des centres qui doit accueillir cet outil, permet de constater qu’il n’en est rien. Sur les lieux, la salle qui devrait accueillir la machine est fermée. Pour s’en assurer, les quelques personnes rencontrées disent ne pas être au courant d’une quelconque arrivée d’appareil. D’ailleurs l’entrée de la salle de radiothérapie qui grouillait jadis de monde, est vide. «Vous le constatez de vous-même, il n’y a rien. Dans ce pays, c’est le langage du scandale que les gens comprennent», ironise une des blouses blanches, indignée par l’absence de machine de radiothérapie qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. L’interlocuteur de WalfQuotidien s’indigne, par ailleurs, que l’Etat soit...

Cet article ACQUISITION DE MACHINE DE RADIOTHERAPIE : l’Etat remet encore ça est apparu en premier sur Walfnet.

ACQUISITION DE MACHINE DE RADIOTHERAPIE : l’Etat remet encore ça


XALIMANEWS- L’arrestation de la journaliste Houleye Mané et 15 autres individus à Dakar pour avoir partagé une caricature (photo-montage) du président Macky Sall sur le service de messagerie mobile Whatsapp, alimente la toile ces derniers jours. Cette information a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, certains dénonçant une atteinte grave à la liberté d’expression […]

Les véritables raisons de l’arrestation de Houlèye Mané et Cie…


XALIMANEWS – La violence notée sur les réseaux sociaux prend des proportions inacceptables. Tous les jours, des individus peu vertueux s’attaquent à de pauvres citoyens sans que cela aboutisse à de grandes condamnations. C’est l’avis des utilisateurs qui ont décidé de monter au créneau pour fustiger ce silence « coupable ». Regroupés au sein d’un […]

Violences sur le net : Les utilisateurs montent au créneau…



Après le démantèlement des réseaux de prostituées ukrainiennes, autrichiennes, marocaines, mauritaniennes, la sûreté urbaine de Dakar a cassé celui des chinoises, prises dimanche 28 mai 2017, dans une maison appartenant à un ministre, à la cité Isra de Bel-air. Hier matin, leur «patronne» chinoise, qui les a fait venir à Dakar dans le but d’ouvrir une boîte de nuit a été alpaguée par les hommes du commissaire El hadji Cheikh Dramé à la Médina. Les dix belles de nuit Chinoises et leur « patronne » pourraient être déférées aujourd’hui devant le Procureur. Les premières arrêtées dimanche dernier pour non inscription au fichier sanitaire et la dame pour proxénétisme et traite de personnes. Le recrutement des prostituées à l’échelle internationale se fait actuellement via les réseaux sociaux. C’est par ce créneau que la convoyeuse a contacté les filles. Elle les aurait convaincues de «collaborer » dans son projet de boîte de nuit qu’elle comptait ouvrir à Dakar et a été arrêtée hier matin à la Médina. Tout porte à croire qu’elle...

Cet article Réseau des prostituées chinoises : la patronne arrêtée à la Medina est apparu en premier sur Walfnet.

Réseau des prostituées chinoises : la patronne arrêtée à la Medina


C’est le directeur exécutif d’Amnesty International/ Sénégal qui donne l’info. Sur son compte facebook, Seydi GASSAMA fait état de  quinze (15) personne qui « seraient actuellement arrêtées et détenues ».  Selon lui, il est reproché à tout ce beau monde d’avoir «partagé sur Whatsapp une caricature du Président Macky SALL (photo) ». Une situation que déplore Seydi GASSAMA qui pointe un doigt accusateur vers le ministre de la Justice. «Dans toutes les démocraties, et même dans des royaumes, les Chefs d’Etat sont caricaturés. Ces quinze personnes comptent parmi les premières victimes du nouveau code pénal liberticide de Sidiki KABA », indique le patron d’Amnesty International/ Sénégal. Hier, c’est Oumy MANE, journaliste au quotidien 24heures, qui a été cueillie à son domicile par les limiers qui lui reprocheraient la publication de cette caricature.       WALFNet

Cet article Une dizaine de personnes arrêtées pour avoir partagé cette caricature de Macky est apparu en premier sur Walfnet.

Une dizaine de personnes arrêtées pour avoir partagé cette caricature de Macky


Au building communal de Dakar, deux hommes désorientés cherchent des bureaux de vote. Ousmane Ndiaye et Malick Diop sont des enseignants. Ils viennent de la mairie de Dakar où ils devraient voter, comme l’indiquent leurs délégués syndicaux. Malheureusement, ils ont constaté que leurs noms ne figurent pas dans les listes. Ils ont presque fait le tour de ce centre de vote pour espérer retrouver leurs noms dans un bureau de vote. En vain. Le chef de centre de la mairie de Dakar les oriente au building communal. «Je suis déboussolé. Je devais sacrifier à ce vote au niveau de la mairie de Dakar. Maintenant, on nous fait valser de gauche à droite», peste M. Ndiaye. Frustré, son collègue, Malick Diop, souligne qu’il s’est résigné à voter. «Cela ne veut plus la peine de voter. Je n’ai jamais vue une élection aussi mal organisée. Aucune communication n’a été faite par les organisateurs. Les électeurs sont laissés à eux-mêmes», peste-t-il. Au centre de vote de la mairie de Dakar, c’est le même...

Cet article Elections de représentativité syndicale : un scrutin émaillé de couacs est apparu en premier sur Walfnet.

Elections de représentativité syndicale : un scrutin émaillé de couacs



Il est celui que l’on dépeint comme un «gardien de l’orthodoxie mouride». Il est connu pour son franc-parler, son objectivité et son respect scrupuleux des prescriptions du Coran et de la tradition authentique : Serigne Souhaïbou Mbacké. Pour l’édition cette année, le magal sera célébré sous le signe d’innovations. «La lecture du Coran et des déclamations de Khassaïdes vont rythmer la matinée de l’évènement», selon le Comité d’organisation, au sortir du Comité régional de développement (Crd) consacré à l’évènement. Il y aura aussi la cérémonie officielle en présence du gouvernement. Ce n’est pas par hasard si le magal coïncide, chaque année, avec le Ramadan. Venu au monde au cinquième jour de ce mois en 1918 à Touba, Serigne Souhaïbou est rappelé à Dieu dans les mêmes circonstances de temps et de lieu, c’est-à-dire en 1992, à l’âge de 74 ans.   Le plus célèbre de ses œuvres est sans doute «Qurratul- cAyni», ou «La Prunelle des yeux». Cet ouvrage en wolof traite du Fiqh, à savoir la pureté légale, la prière, le jeûne, l’aumône...

Cet article Touba célèbre Serigne Souhaïbou MBACKE ce mercredi est apparu en premier sur Walfnet.

Touba célèbre Serigne Souhaïbou MBACKE ce mercredi


La Direction de l’inspection des services de sécurité (Diss) a ouvert une enquête administrative, suite au renvoi d’élèves-officiers en formation à l’Ecole nationale de police et de la formation. Seuls les agents du concours professionnel, désormais mis à la disposition de la Direction du personnel, sont concernés par l’exclusion.   L’affaire des élèves-officiers et commissaires renvoyés de l’Ecole nationale de la police et de la formation suscite des inquiétudes auprès des familles des personnes concernées. Un prétexte saisi par Walf Quotidien pour interpeller la Police nationale car, pour l’heure, il n’y a pas encore une réaction officielle de la Direction générale de la police nationale (Dgpn). En effet, des sources proches du ministère de l’Intérieur contactées par Walf Quotidien,  «la tutelle attend un rapport détaillé de la situation qui doit venir de la Direction de l’inspection des services de sécurité pour décliner sa position officielle». «L’inspecteur général de police, Oumar Maal, a saisi la Diss pour savoir ce qui s’est réellement passé. Pour l’instant, nous attendons que ladite direction concernée...

Cet article Exclusion d’élèves-officiers de la Police : La DISS ouvre une enquête est apparu en premier sur Walfnet.

Exclusion d’élèves-officiers de la Police : La DISS ouvre une enquête


XALIMANEWS- Accusés de sévices corporels sur de nouveaux élèves pensionnaires et de bizutage inhumain, 42 élèves de la 44e promotion des officiers et commissaires de police viennent d’être renvoyés par le directeur de l’Ecole nationale de la Police. Suite à cet incident, certains de ces élèves s’en sont tirés avec des blessures et sont conduits […]

Ecole nationale de la Police : 42 élèves officiers et commissaires renvoyés



XALIMANEWS- La consommation d’électricité au Sénégal au terme du mois de mars 2017, a connu une baisse de 5,5% comparé à la même période de 2016, a appris APA lundi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Les données collectées par la DPEE auprès de la Société nationale d’électricité (SENELEC) […]

Electricité : Une baisse de la consommation notée selon la DPEE


XALIMANEWS- Environ 112 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis par la Brigade régionale des stupéfiants de Tambacounda et le Commissariat central de Thiès. Le Bureau des relations publiques de la Police a précisé que cette saisie entre dans le cadre des opérations de lutte contre l’usage et le trafic de drogue. La Brigade régionale […]

Saisie de 112 Kg de chanvre indien à Tambacounda et Thiès…


XALIMANEWS- Il n y aura pas de cours dans les universités, les jeudi et vendredi prochains. Le Saes a décrété 48 heures de grève pour dénoncer les conclusions de la Conférence sociale. Celle-ci qui n’aurait pas pris en compte une de leurs principales revendications : les retraites.

Grève dans les universités : Le Saes décrète 48 h…