Marche contre les violences policières : Les forces de l’ordre en prennent pour leur grade

Un temps interdite par le préfet de Dakar, la marche pour protester contre les violences policières s’est tenue cet après-midi. Organisée par les familles des victimes et le collectif pour la justice et contre les violences policières, cette manifestation a accueilli la participation d’activistes et de rappeurs. Ces deniers en ont profité pour déverser leur bile sur les forces de l’ordre.

Les familles des victimes de bavures policières, dont les présumés meurtriers n’ont toujours pas été punis, ont investi les rues de la capitale, ce vendredi. « Les policiers sont des tueurs. Ce sont tous des clochards et des malfaiteurs », lance Cheikh Oumar Camara lors de sa prise de parole.

Dans le même sens, le rappeur et activiste, qui fait notamment parti du mouvement  »France dégage », Karim Krum khakh dit  »Nitou Deug », prône la justice « du œil pour œil, dent pour dent ». « Cette affaire, il n’y a que nous, le peuple, qui pouvons la régler. Chaque policier qui tue une personne, doit être tué », déclare-t-il. Il continue, et charge les forces de l’ordre : « Certains policiers sont des vagabonds et ce qu’il font peut être considérés comme de la prostitution ».

Vers 17h, les manifestants, pancartes à la main et tout de rouge vêtus, ont débuté leur marche de la place de l’Obélisque jusqu’au siège de la Rts.

Senenews


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.