48 milliards du Port : Bara Sady bientôt fixé

L’affaire de détournement de deniers publics présumé au Port de Dakar devrait bientôt connaître son épilogue. Le dossier, qui porte sur 48 milliards, concerne l’ancien directeur de la société Bara Sady, certains de ses collaborateurs et anciens fournisseurs. Tout ce beau monde avait été inculpé par le doyen des juges de l’époque, Mahawa Sémou Diouf.

Bara Sady, placé sous mandat de dépôt en novembre 2013 par l’ex-juge du deuxième cabinet Yakham Lèye, avait passé un an derrière les barreaux avant d’être libéré par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel. Selon L’As, qui revisite cette affaire, Youssou Diop, qui a pris la succession du juge Lèye au deuxième cabinet, a continué l’instruction.

Le journal rapporte qu’il vient de la boucler et de déposer le dossier sur la table du procureur de la République. Le chef du parquet a 15 jours, signale la même source, pour faire ses réquisitions. Lesquelles ne lient pas le juge, qui peut soit renvoyer l’affaire en jugement ou prononcer un non-lieu en faveur des mis en cause.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.