Le Sénégal félicité au Forum Politique de Haut Niveau sur les Objectifs de Développement durable à New York

Le Sénégal a enregistré une participation très active dans la journée du jeudi 12 juillet 2018 au Forum Politique de Haut Niveau sur le développement durable qui se tient présentement au Siège des Nations Unies à New York, du 09 au 18 juillet 2018.
En effet, la délégation sénégalaise conduite par le Ministre de l’environnement et du Développement durable et composé des différents ministères sectoriels, des institutions de recherche et de la société civile participe à la troisième édition de cette grande réunion sur de développement durable sous le thème « transformation vers des sociétés durables et résilientes ».
Le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) se réunit chaque année sous les auspices du Conseil économique et social  pendant huit jours, dont un segment ministériel de trois jours et tous les quatre ans au niveau des chefs d’État et de gouvernement sous les auspices de l’Assemblée générale pendant deux jours.
Ce Forum est la principale plateforme des Nations Unies pour le développement durable et joue un rôle central dans le suivi et l’examen de l’Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs de développement durable (ODD) au niveau mondial, régional et national.
Il est sanctionné par l’adoption d’une déclaration ministérielle formulant des orientations politiques allant dans le sens d’une mise en œuvre optimale de ce programme ambitieux des dirigeants mondiaux.
Les travaux de cette quatrième journée ont été particulièrement marqués par la présentation des rapports des cinq commissions économiques régionales des Nations Unies permettant de mettre en exergue, les défis, les contraintes et les succès spécifiques à chaque région.
En ce qui concerne l’Afrique, la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Mme Vera Songue, a vivement félicité le Sénégal pour le succès enregistré dans l’organisation du 4ème forum Régional  Africain sur le Développement Durable (FRADD) tenu à Dakar du 02 au 04 mai 2018 ainsi que le leadership éclairé dans le plaidoyer international en faveur de cette question majeure de l’agenda 2030 sur le développement durable.
À la suite des panélistes, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Environnement et du Développement durable Monsieur Cheikh Dieng a partagé les conclusions issues de cette réunion tenue à Dakar.
Il s’agit entre autres de :
1.​Améliorer l’accès universel à l’électricité et à l’énergie propre à un cout abordable et renforcer les politiques et programmes d’efficacité énergétique ;
2.​Améliorer l’accès pour tous à l’eau potable et à des services d’assainissement décents et renforcer la gestion intégrée des ressources en eau ;
3.​Assurer la sécurité alimentaire à travers la lutte contre le changement climatique et la dégradation des terres  et l’optimisation des chaines de valeurs agroalimentaires ;
4.​Renforcer l’aménagement du territoire, la planification et la gestion de l’urbanisation en mettant l’accent sur la lutte contre les pollutions et nuisances ;
5. Promouvoir  le partenariat et l’intégration sous régionale et régionale ainsi que le transfert de technologies.
Il convient aussi de souligner que le Sénégal a organisé une manifestation parallèle sur « la problématique de la gestion pacifique des eaux transfrontalières » en partenariat avec la Finlande, le Kazakhstan, l’UNESCO, et la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe coprésidée par le nouveau Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Cheikh Niang, qui a présenté ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres le même jour.
L’ambassadeur Niang a tenu à souligner le leadership et l’engament de S.E.M Macky Sall président de la République sur cette question qui nous ont valu la reconnaissance internationale de se voir confier la tenue du 9ème Forum mondial de l’eau l’importance de l’eau en 2021. Aussi, le Président de la République du Sénégal a-t-il été copté par le Secrétaire général des Nations Unies et le Président de la Banque mondiale comme membre du groupe de haut niveau sur l’eau qu’ils ont mis conjointement en place.
Le Sénégal à travers son Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement assure aussi la vice-présidence du « panel de haut niveau sur eau et conflit ».
Sous le leadership de son Excellence Monsieur Macky Sall, le Sénégal a réussi à organiser le premier débat thématique du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur « eau, paix et sécurité », le 22 avril 2016, inscrivant ainsi cette thématique liée à l’eau à l’agenda de l’organe exécutif des Nations Unies.
Notre représentant permanent n’a pas manqué de mettre en exergue l’exemple de gestion pacifique de ses bassins frontaliers avec ses voisins (Mauritanie, Mali, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Gambie) à travers l’OMVS et l’OMVG, bâtie sur l’idéal que les eaux appartiennent à l’ensemble des riverains, que les investissements sont faits solidairement et les produits partagés de façon équitable.
Dans la même dynamique, le Secrétaire général du Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement en la personne de Monsieur Ameth Baba Ly a présenté de façon plus détaillée ce mécanisme transfrontalier de coopération cité comme un exemple de coopération au niveau mondial, lors de la première journée du forum le 9 juillet consacrée à l’examen de l’ODD 6.
Enfin, il convient de noter que le Ministre de l’environnement et du développement durable du Sénégal, Professeur Mame Thierno Dieng, présentera également lors de ce forum, le 17 juillet 2018 le rapport national du Sénégal sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable à l’instar de 46 autres Pays.
 
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.