CONCERT – Clôture du Festa2h : Le coup de jeunesse de la vieille école

Awadi et Duggy Tee sont restés 18 ans sans partager une scène. Idem pour Pee Froiss et Yatfu. Pour marquer d’une pierre blanche les 30 ans du rap galsen, tout ce beau monde s’était réuni samedi dernier au dernier concert du Festa2h.

2h 13mn, l’ambassadeur Christophe Bigot, sur scène accompagné par toute l’équipe d’Africulturban, assiste à la reprise du titre Capsi de Positive Black Soul, interprété par l’ensemble des têtes d’affiche du gold stage. C’est le clou d’un spectacle qui a tenu toutes ses promesses. Les organisateurs avaient annoncé un retour vers le passé, c’est en réalité une parenthèse exaltée qui a été ouverte. Xuman a ouvert le bal en troquant le baggy de ses débuts contre un pantalon tendance près du corps. Ce n’est pas que son pantalon qui a été tendance et ce, bien qu’ayant fait plus de 25 ans de scène. C’est une véritable leçon de présence scénique que Xuman a livrée. Faisant le saut entre ses anciens titres et les plus récents, il déambule sur scène au plus grand plaisir des nostalgiques. Qui, hochant la tête, le lui rendent à leur tour. Dire que cet échange a été magnifique est réducteur, et décrire cette scène est juste impossible !

Il se fera rejoindre sur scène par les compères de Pee Froiss. Gee Bayss aux platines, Xuman et Kock 6 se sont chargés de dépoussiérer les anciens tubes du groupe. Le public, emballé depuis l’arrivée de Xuman, sanctionne chaque morceau par des applaudissements. Sur certains titres, les voix du public mélangées à celles des artistes donnent un cachet particulier au spectacle. Sur ce même tempo, Daddy Bibson s’invite. Cela faisait 4 ans qu’il ne s’était pas produit au Sénégal. Et visiblement, la communion avec son public lui manquait. Il n’a tenu qu’un refrain avant de laisser Pee Froiss continuer. Ce n’est que partie remise, car après le passage éclair de Keyti, Daddy Bibson va revenir sur scène. Si le poids de l’âge se lit sur son visage, sa plume n’a pris aucune ride. Toujours à cran contre les gouvernants. Cette fois-ci, c’est l’actuel régime qui en fait les frais.

Devant les Forces de l’ordre, Daddy Bibson s’en est donné à cœur joie, au point d’inquiéter certains organisateurs. C’est la seule fausse note de la partie. Si la prestation des Pee Froiss a été justement appréciée, Big D et ses amis de Yatfu ont littéralement séduit le public. La formule est simple : la voix rauque de Big D envoie de puissants décibels sur de l’instrumental à l’ancienne. C’est dans ces moments qu’on s’interroge vraiment sur le fait que la musique soit l’art de combiner les sons d’une manière agréable à l’oreille, tant Big D hurlait et le public était aux anges. Cela faisait plus de 18 ans que Jojo, Big et Drygun n’ont pas partagé de scène.

C’est la même situation pour le Positive Black Soul. C’est lors de la célébration des 25 ans du groupe que Duggy Tee et Awadi ont partagé ensemble une scène pour la dernière fois. A la différence des autres groupes, ces old school ont fait l’unanimité. Smartphone à la main, les autres rappeurs se sont gentiment mélangés à la foule pour vivre à leur tour le spectacle des précurseurs du rap galsen. La voix de Duggy Tee est restée intacte et l’engagement de Awadi ne souffre d’aucune ride. Ils ne feront que 30 minutes sur scène avant d’appeler tous les acteurs du mouvement ainsi que l’ambassadeur de la France pour interpréter le titre Capsi, histoire de souffler la 30ème bougie du rap galsen qui a tant donné au Sénégal. Rendez-vous est pris pour les 40 ans en 2028.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.