Les 10 tableaux les plus chers de l’Histoire

 entre les deux hommes, l’oligarque accusant le businessman suisse de l’avoir escroqué en surévaluant les œuvres vendues.

7. LES PORTRAITS DE MAERTEN SOOLMANS ET D’OOPJEN COPPIT DE REMBRANDT ( 180 MILLIONS DE DOLLARS)

© Albert Nieboer / DPA

En 1634, à seulement 28 ans, Rembrandt réalise deux tableaux grandeur nature d’un couple de la haute-bourgeoisie. Maerten Soolmans et Oopjen Coppit, mariés depuis à peine un an, voient leur silhouette immortalisée sur une immense toile de 2,10 mètres sur 2,70 mètres. Depuis, le tandem est resté inséparable, passant de la collection privée des Rothschild à l’enceinte des musées. Le Louvre et le Rijksmuseum d’Amsterdam ont uni leurs forces en 2016 afin d’acquérir les deux œuvres pour la modique somme de 180 millions de dollars. 

8. « LES FEMMES D’ALGER (“VERSION O”) » DE PABLO PICASSO (179.4 MILLIONS)

© PHILIPPE LOPEZ / AFP

Le prix du tableau de   s’est envolé en moins de 11 minutes. L’œuvre, peinte en 1955 par le fondateur du cubisme et inspirée par une œuvre de Delacroix, a été vendue pour 179,4 millions de dollars chez Christie’s (New York) en 2015. La toile faisait initialement partie de la collection du couple de New-yorkais Victor et Sally Ganz qui avait acquis l’intégralité de la série en juin 1956 pour 212 500 dollars.

9. « NU COUCHÉ » DE MODIGLIANI (170,4 MILLIONS DE DOLLARS)

« La rareté, la qualité et la beauté, toutes trois condensées dans un même objet » …Voilà comment Christie’s décrivait l’une des plus célèbres peintures de Modigliani. Exposée en 1917 à la galerie de Berthe Weill à Paris, l’œuvre – et plus généralement la série de nus de l’artiste – avait à l’époque choqué les mentalités. De nombreux passants de la rue Tatibout s’étaient plaints de voir une femme dévêtue et – ô sacrilège – « avec des poils pubiens » affichée en vitrine. Autre époque, autre réaction : en novembre 2015, la sensualité émanant de Nu couché a conquis un enchérisseur chinois qui a dépensé plus de 170 millions de dollars pour en devenir l’heureux propriétaire.

10. « MASTERPIECE » DE ROY LICHTENSTEIN (165 MILLIONS DE DOLLARS)

© Dan Kitwood/Getty Images

Seule touche pop art dans ce classement, le Masterpiece de Roy Lichtenstein inspiré – comme bon nombre des œuvres qu’il crée au début des années 60 – par les comics que l’artiste dévorait. La phrase « Pourquoi très cher Brad ? Cette peinture est une œuvre d’art. Bientôt, tout New York réclamera votre travail » écrite dans la bulle revêt à la fois un caractère prophétique – cette même année 1962, Roy Lichtenstein sera exposé par le galeriste Leo Casteli – et ironique estime le critique d’art du Guardian Adrian Searle. En 2017, la présidente émérite du MoMa Agnes Gund a vendu la toile qui décorait son appartement de l’Upper East Side au milliardaire Steve Cohen pour la bonne cause : financer le fond Art for Justice luttant contre l’incarcération de masse.  

Vanity Fair France


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.