Idrissa Seck à Macky Sall : « c’est la dernière fois que nous tolérons qu’un de nos enfants soit lâchement tué »


Les évènements de l’université Gaston, berger (UGB) ont sorti Idrissa Seck de sa torpeur. Face à la presse, hier, à Thiès, il n’a pas été tendre avec le régime de Macky Sall.

« Assassiner nos enfants, après avoir échoué dans son devoir premier de leur transmettre le savoir, cela est la dernière limite ». « Je veux dire solennellement au président de la République du Sénégal, Macky Sall, que c’est la dernière fois que nous tolérons qu’un de nos enfants soit lâchement tué. Je veux qu’il en prenne note, ainsi que ses forces de sécurité et de défense », a prévenu Idrissa Seck.

Qui a aussi rappelé à Macky Sall les propos de M. Son : « je veux lui rappeler ce qu’un ancien sous-secrétaire d’état affaires africaines, Carl Son, avait dit à Gbagbo et à Wade : ‘’ en matière politique, le legs que vous laissez dans l’histoire est plus important que le temps que vous passez au pouvoir. Il ne faut pas s’accrocher au pouvoir à tout prix ».

Vox populi


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.