Forum régional sur les engrais : La qualité du produit au menu des échanges

L’Association régionale des professionnels de l’engrais (Wafa en anglais), a tenu les 14 et 15 mai dernier à Dakar son forum annuel. Le thème portait sur la qualité et la quantité au meilleur prix.

La qualité des engrais distribués aux agriculteurs a été au cœur du forum annuel de l’Association régionale des professionnels de l’engrais (Wafa en anglais). Cette rencontre des professionnels de l’engrais s’est déroulée les 14 et 15 mai dernier à Dakar. « Depuis la création de Wafa, nous organisons  chaque année dans un des 15 pays membres, un forum. C’est un moment de retrouvailles et d’échanges entre fournisseurs internationaux d’engrais, de représentants des départements de l’agriculture et l’ensemble des acteurs du secteur.
Nous choisissons un thème qui cadre avec les préoccupations du moment et nous transmettons nos résolutions aux gouvernements, à la Cedeao, l’Uemoa, l’Usaid,  notre principal partenaire », a expliqué Moussa Diabaté, président de Wafa. Il a confié que le thème de cette année, porte sur la qualité et la quantité au meilleur prix.
« Nous avons constaté que les engrais produits ne sont pas toujours de bonne qualité. Il faut comprendre que les produits chimiques sont sensibles à la chaleur. Ce qui joue sur la qualité », a-t-il dit. Il y a également à son avis, les longues distances entre certains ports et des pays destinataires comme le Mali, le Burkina Faso qui contribuent à détériorer la qualité des produits. M. Diabaté a confié que Wafa s’est attaché les services de contrôleurs internationaux qui officient dans certains ports africains afin de certifier que les produits son de bonne qualité. Concernant la quantité de l’engrais, Moussa Diabaté affirme que les professionnels du secteur qui rencontrent parfois des difficultés avec le secteur bancaire, ont décidé de faire une commande groupée d’engrais. Ce qui permet à son avis, d’avoir de l’engrais de qualité, en quantité et au meilleur prix.  La mission de Wafa est de mettre en place un environnement permettant la disponibilité et l’utilisation optimale d’engrais de qualité aux producteurs ouest-africains.
Mariama Diallo
 
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.